[Portail pour l’accès aux droits sociaux]

Nous agissons

Cette rubrique présente des projets de solidarité et des actions innovantes dans divers domaines. Vous y trouverez également des propositions de mobilisations (pétitions, actions diverses…). Nous voulons ainsi créer de la solidarité pour aider à monter des projets, à développer de nouvelles démarches.
  • Alimentation
    • Le nouveau site Internet de "De la ferme au quartier" De la ferme au quartier poursuit son développement avec la création d’un site Internet :
      www.delafermeauquartier.org
      Ce site, extrêmement simple d’utilisation, va permettre de diffuser l’information sur l’actualité de ce système de distribution de paniers paysans locaux en vente directe. Il permet également de faire connaissance avec sa démarche et son fonctionnement concret.
      On y notamment trouve la composition des paniers des dernières semaines, des recettes pour cuisiner les (...) lire la suite

    • "De la ferme au quartier" tient son assemblée générale le samedi 8 octobre L’assemblée générale de “De la ferme au quartier” se déroulera le samedi 8 octobre sur la ferme de Marianne et Thierry REYNAUD à Chambles (voir la présentation de la ferme ci dessous).
      Tous les adhérents, tous les paysans qui livrent sont invités mais aussi toutes les personnes intéressées par ces formes de ventes directes en circuits courts.
      Ce sera l’occasion d’une journée en famille avec visite de la ferme et discussion avec les paysans sur leur métier et les enjeux actuels (...) lire la suite

    • DE LA FERME AU QUARTIER REPREND LES LIVRAISONS LE 29 AOUT Des paniers paysans, pour bien manger et pour soutenir ceux qui produisent la nourriture. Après quelques semaines de relâche en août, les livraisons de “De la Ferme au Quartier” reprennent à partir de ce lundi 29 août.
      Un peu comme les AMAP (23 actuellement dans la Loire, bientôt 24), De la Ferme au Quartier permet de se procurer des paniers paysans. C’est à dire de la nourriture saine, produite localement, par des paysans qu’on connaît et qu’on peut rencontrer au fil des livraisons, des paysans qui pratiquent une agriculture paysanne, sans OGM, (...) lire la suite

    • Pour manger de bons produits en soutenant les paysans locaux. De la ferme au quartier : ça fonctionne depuis début mai. De la ferme au quartier fonctionne maintenant depuis début mai. Déjà 170 adhérents utilisent cette forme de circuit court en vente directe.
      De la ferme au quartier, comme les AMAP et d’autres formes de circuits courts, est un outil pour sauver et développer l’agriculture paysanne locale écrasée par les multinationales de l’agroalimentaire et de la grande distribution.
      Sauver l’ agriculture paysanne locale pour pouvoir se nourrir en produits sains et de qualité. Parce que là on sait ce (...) lire la suite

    • “De la ferme au quartier”, un nouveau projet d’approvisionnement alimentaire solidaire en circuit court sur la région stéphanoise. Depuis fin 2009 est en discussion et en construction un projet de circuits courts complémentaire aux AMAP, pour lequel ses initiateurs ont choisi le nom : “De la ferme au quartier”.
      Il s’agit de permettre à plusieurs centaines d’autres familles d’accéder à des produits de qualité, issus de l’agriculture paysanne locale, à des prix abordables. Et il s’agit en même temps de soutenir les paysans de la région, qui pratiquent une agriculture respectueuse (...) lire la suite

    • De la ferme au quartier Depuis plusieurs mois ce projet d’approvisionnement alimentaire solidaire en circuit court, s’élabore sur la région stéphanoise.
      Voir :
      Système d’approvisionnement et de distribution alimentaire solidaire sur St Etienne
      Les objectifs du projet d’un lieu d’approvisionnement et de distribution alimentaire solidaire sur St Etienne
      Première rencontre pour la création sur St Etienne d’un système d’approvisionnement et de distribution avec une dimension (...) lire la suite

    • Projet d’approvisionnement et de distribution solidaire en circuit court sur St Etienne Des paysans s’engagent. Le 12 avril dernier, à l’initiative de l’ADDEAR, une deuxième rencontre avec les paysans intéressés par le projet d’approvisionnement et de distribution solidaire sur St Etienne s’est déroulée à St Just St Rambert. 17 paysan-e-s représentants 16 exploitations étaient présent-e-s, 5 s’étaient excusé-e-s.
      Cette rencontre faisait suite à celle du 8 février 2010, également à l’initiative de l’ADDEAR.
      La réflexion a bien avancé depuis cette date. Les porteurs du projet souhaitent la partager (...) lire la suite

    • Système d’approvisionnement et de distribution alimentaire solidaire sur St Etienne Sur la définition du projet :
      Depuis décembre 2009 nous avons beaucoup échangé sur ce que nous voulons faire et comment ?
      Au delà d’approches des uns et des autres, voilà ce à quoi nous aboutissons sur certains points (beaucoup d’autres restent à préciser). Nous voulons un système viable économiquement, c’est à dire qui fonctionne sur la durée sans subventions.
      Sur la forme d’approvisionnement et de distribution il s’inspire d’Alterconso, et il développe une dimension, une préoccupation, de (...) lire la suite

    • Les objectifs du projet d’un lieu d’approvisionnement et de distribution alimentaire solidaire sur St Etienne Le groupe projet pour la création d’un lieu d’approvisionnement et de distribution alimentaire solidaire sur St Etienne vient de préciser et de formaliser les objectifs de ce projet.
      Les voici ci dessous et en document à télécharger.
      Ci dessous également le compte rendu de la rencontre du groupe du 6 janvier 2010 (compte rendu rédigé par Bernard Demeure). Voir également :
      Invitation à travailler à la création d’un système d’approvisionnement et de distribution alimentaire (...) lire la suite

    • Première rencontre pour la création sur St Etienne d’un système d’approvisionnement et de distribution avec une dimension solidaire importante. La première rencontre pour la création sur St Etienne d’un système d’approvisionnement et de distribution avec une dimension solidaire importante, a eu lieu le 16 décembre dernier avec une vingtaine de participants.
      Inévitablement, s’agissant d’une première rencontre, chacun a dit un peu en désordre sa façon de voir du moment, ses préoccupations, sa démarche. Beaucoup de choses ont donc été abordées, échangées. Au fil des discussions ça va se préciser.
      Un processus de (...) lire la suite

    • Invitation à travailler à la création d’un système d’approvisionnement et de distribution alimentaire solidaire sur St Etienne. Comment permettre à tous, y compris aux personnes aux revenus très faibles et précaires, d’accéder à une alimentation saine ?
      Cette question du lien entre alimentation et précarité est une véritable préoccupation dans la société actuelle à la fois en terme de santé publique et d’environnement.
      Selon le CREDOC (Centre de recherche pour l’étude et l’observation des conditions de vie), il existe un lien sensible et proportionnel entre le niveau des revenus, d’études et la qualité (...) lire la suite

    • Avec la C.I.M.A.D.E "bien manger à petits prix" L’aide alimentaire, c’est bien joli mais cela n’aide pas les personnes à entrevoir un futur sans assistanat. En effet, aider c’est bien mais quel est le but vraiment visé ?
      Continuer à maintenir les personnes sous une influence de domination afin d’avoir un pouvoir de manipulation ou estimer que l’individu après avoir recu l’aide d’une autre personne est capable d’atteindre une autonomie ?
      En attendant des associations et des travailleurs sociaux proposent des solutions de plus en plus (...) lire la suite

    • Epicerie Solidaire des 4 ponts Le présent projet est initié par des personnes et des structures qui quotidiennement accueillent, accompagnent des personnes en difficultés présentes sur Andrézieux-Bouthéon, Bonson, Saint Just Saint Rambert, Saint Marcellin en Forez, Sury le Comtal et qui souhaitent répondre différemment aux situations de pauvreté. Des structures, associations, CCAS, remédient aux problèmes des familles en difficultés financières par la distribution de colis, de bons alimentaires. Nous souhaitons répondre (...)lire la suite

    • Pour l’accès à une alimentation digne pour tous. Sur de nombreux quartiers de la ville de Saint-Etienne mais aussi de communes du département, de nombreuses personnes ont des difficultés pour se nourrir correctement et font appels aux associations caritatives (bons Alimentaires, colis...). Certaines de ces personnes souhaitent trouver d’autres solutions comme par exemple l’accès à des épiceries solidaires, la création de coopératives d’habitants, de liens avec des agriculteurs locaux..., des jardins avec des enfants...
      Sur l’ensemble de (...) lire la suite

  • Droit aux vacances
    • Une journée de vacances en famille à Marseille. Ce vendredi 25 août, 260 personnes de Saint Etienne, et plusieurs dizaines d’autres de la vallée de l’Ondaine, vont pouvoir passer une journée de vacances en famille à Marseille.
      Ce sont des familles qui ne partent pas en vacances, ou que très exceptionnellement, en raison de leurs faibles revenus, de la précarité, du rabougrissement des liens sociaux que cela entraîne, de l’habitude, fortement ancrée à force de s’y être contraint, de limiter son horizon. Bien souvent aussi, la période (...) lire la suite

  • Droit du travail
    • Appel à témoignages des personnes en CAE et contrats d’avenir dans l’Education Nationale Nous essayons de rassembler des témoignages sur les diverses atteintes à nos droits comme par exemple :
      La modulation du temps de travail pour compenser les périodes de fermeture des établissements scolaires.
      Les refus de formation.
      Les refus de défrayer les frais de déplacements professionnels.
      Les retards de salaire.
      L’absence de mention des congés payés sur les bulletins de salaire.
      L’absence de tutorat, de suivi.
      L’absence de visite médicale.
      Et d’autres choses auxquelles vous (...) lire la suite

    • Une rencontre de personnes en CAE et contrat d’avenir (CAV) dans l’Education Nationale, le 15 avril Nous sommes 410 personnes dans la Loire à travailler pour l’Education Nationale sous contrat de droit privé dont les litiges relèvent des Prud’hommes. Ce sont les Emplois de Vie Scolaire qui regroupent Contrat d’Accompagnement à l’Emploi et Contrat d’Avenir. Les chefs d’établissements sont acculés par les suppressions massives de postes de titulaires et nous rentabilisent au maximum, nous personnels précaires, mais apparemment, de façon différente selon les Académies voire les (...)lire la suite

    • Des permanences sur le droit du travail à Saint Etienne Les réseaux citoyens de Saint Étienne ont décidé de tenir, dans le cadre du Portail pour l’accès aux droits sociaux, des permanences sur le droit du travail.
      Ces permanences auront lieu :
      les 1er et 3ème mardi de chaque mois de 18H à 19H
      à l’amicale laïque de Beaubrun, Espace Pibarot, 11 rue de l’apprentissage (à côté du CFA du bâtiment et à proximité de la bibliothèque de Tarentaize).
      La première aura lieu mardi 4 mars, la deuxième mardi 18 mars.
      Elles seront assurées par Rachid Oulmi. (...) lire la suite

  • Droits des étrangers
    • Le RESF St Etienne prend date pour un véritable changement : il s’adresse au nouveau pouvoir et aux citoyens Voici, en pièce jointe et ci dessous en document à télécharger le texte que le RESF de Saint Etienne a envoyé au nouveau Président de la République, au nouveau ministre de l’intérieur ainsi qu’aux parlementaires du département. Il s’adresse également aux candidats aux législatives ainsi qu’à tous les citoyens.
      Par ce texte RESF St Etienne entend réaffirmer la nécessité d’une rupture avec la xénophobie d’Etat de l’ancien gouvernement. Le nouveau Président de la République a affirmé vouloir (...) lire la suite

    • Bulletin du RESF de la Loire de janvier 2010 Ci dessous, en document à télécharger, le bulletin n°7 du Réseau Education Sans Frontière de la Loire (RESF42) de janvier 2010.
      Contacts :
      St Etienne :
      Resf42@yahoo.fr
      04 77 41 33 21 ; 06 16 36 73 41
      Bourse du travail, 4 cours Victor Hugo, 42000 St-Etienne
      Permanence les vendredi à partir de 18H salle 66
      Montbrison :
      resf42montbrison@no-log.org
      04 77 76 21 86
      Rive de Gier
      09 64 02 87 44
      Roannais : (...) lire la suite

    • Bilan d’un stage intensif d’apprentissage du français avec la méthodologie du « théâtre des langues ». 1- Rappel de l’origine du projet
      En janvier 2008, ALPHA ouvrait à l’Amicale laïque de Beaubrun un Atelier de français à l’intention des personnes -principalement demandeurs d’asile- en situation « d’urgence linguistique », sur le principe du volontariat sans contrainte institutionnelle, l’entrée et la sortie étant possible à tout moment.
      C’était une initiative militante, totalement bénévole, solution de secours à un besoin évident qui ne trouve (...) lire la suite

    • alpha "ALPHA" est membre fondateur du Portail pour l’accès aux droits sociaux.
      "ALPHA", association loi de 1901 créée en 2005, est membre fondateur du Portail pour l’accès aux droits sociaux.
      Responsables actuels : Jean CHABANNES, Lionel THOMINET, Eugène GARDE.
      lien : jean.chabannes@wanadoo.fr
      Siège et lieu de travail : Amicale laïque de Beaubrun, 14 rue Deverchère.
      Trois lignes d’action :
      -  élaborer et expérimenter des outils pédagogiques pour l’alphabétisation des adultes non scolarisées (...) lire la suite

    • Si la solidarité devient un délit, nous demandons à être poursuivis pour ce délit ! Si la solidarité devient un délit, nous demandons à être poursuivis pour ce délit ! Ce texte est également en document à télécharger au bas de cet article.
      Objectif chiffré de reconduites à la frontière pour 2010 : 28 000 Objectif chiffré d’interpellations d’aidants pour 2010 : 5 500 (source : Projet de Loi de Finances 2009)
      Aujourd’hui, en France, il est devenu criminel d’accueillir, d’accompagner, ou seulement d’aider une personne en situation irrégulière...
      Le 18 février 2009, à 7 h 45 (...) lire la suite

    • A L E R T E ! REAGISSONS Les Associations sous-signées estiment urgent d’alerter les Stéphanois(e)s face à l’escalade des mesures répressives qui frappent les personnes qui cherchent protection et moyen de vivre décemment en France.
      Ce sont d’abord des enfants, des femmes, des hommes, qui doivent être traités avec le respect dû à tout être humain. Aujourd’hui en France, des gens sont expulsés pour atteindre des objectifs chiffrés fixés de manière arbitraire.
      Les effets sont désastreux pour les personnes (...) lire la suite

    • COMITE DE SOUTIEN à Augustin MAPEMBI Merci de bien vouloir signer et de faire signer le plus largement possible cette pétition de soutien à un demandeur d’asile que le Secours Catholique accompagne depuis quatre ans et qui est devenu bénévole actif dans notre association.
      Vous pouvez photocopier cette page autant de fois que nécessaire.
      Merci de votre soutien !
      Noëlle DESROCHES
      Déléguée départementale du Secours Catholique de la Loire
      COMITE DE SOUTIEN à Augustin MAPEMBI
      Augustin MAPEMBI-BIPOUMBOU a été dans (...) lire la suite

  • Journée mondiale du refus de la misère
    • 17 octobre, Journée mondiale du Refus de la misère Cette année les débats seront axés sur la question de "l’école : la réussite pour tous".
      La parole sera donnée à ceux que l’on n’entend jamais, pour que l’école permette à tous les enfants de grandir et d’apprendre ensemble.
      Programme
      lundi 17 octobre
      17h 30 : MARCHE FESTIVE départ Préfecture
      Prises de paroles et témoignages pendant la marche
      19 h à 20h environ : Médiathèque Tarentaize
      Récits, expressions, poèmes, chansons musique, réalisations…..
      20h : temps (...) lire la suite

    • 17 octobre 2010 journée mondiale du redus de la misère "Regarde moi comme une chance" « Regarde moi comme un chance », cette année cette journée mondiale du refus de la misère donne la parole aux jeunes. Une chance et non une menace ou une charge à réduire.
      On trouvera ci dessous le programme de ce qui se déroulera à St Etienne les 15- 16 et 17 octobre.
      Vous pouvez aussi aller sur le site d’ATD Quart Monde, et sur le site officiel dédié à cette journée.
      Le premier rassemblement des défenseurs des droits de l’homme et du citoyen de tous pays contre la misère s’est (...) lire la suite

    • Journée mondiale du refus de la misère Ce 17 octobre 2009 à Saint-Etienne mettra à l’honneur les enfants de tous milieux. Le 17 octobre 1987 des dizaines de milliers de personnes de tous milieux se sont rassemblées sur le parvis des droits de l’homme à Paris pour affirmer que la misère est une violation des droits de l’homme.
      Depuis, Tous les 17 octobre des personnes se rassemblent au côté des plus exclus pour rendre hommage à leur courage et reconnaître l’égale dignité de tous. C’est l’occasion pour tous qui combattent les injustices au quotidien de se mobiliser à travers un vaste courant international.
      Cette (...) lire la suite

    • Des photos de la journée mondiale du refus de la misère à St Etienne, le 17octobre 2008 La journée du 17 octobre est l’occasion d’entendre la voix des personnes qui vivent dans la grande pauvreté, leurs résistances et aspirations et de s’interroger sur de nouvelles voies et conceptions dans la lutte contre la pauvreté. Cette journée a lieu chaque année depuis 1987, à l’initiative d’ATD Quart Monde et, à Saint Etienne, d’un collectif d’associations de solidarité. Elle rassemble les citoyens vivant la pauvreté et l’exclusion et (...)lire la suite

    • LES COMITES "SOLIDAIRES POUR LES DROITS !" Ils sont la suite de la collaboration entre le Secours Catholique, Amnesty France et Atd Quart Monde qui avait abouti au journal RESISTANCES,le Journal du refus de la misère, imprimé et diffusé à l’occasion de la préparation et du déroulement de la journée mondiale du refus de la misère le 17 octobre.
      Ils veulent rendre concret l’appel, du 17 octobre 1987, aux défenseurs des droits de l’homme à s’unir contre la misère.
      Vous vous trouvez en face de situations qui sont inacceptables, (...) lire la suite

    • La journée mondiale 2008 du refus de la misère à Saint Etienne Voici le programme, pour cette année 2008, de la journée mondiale du refus de la misère à Saint Etienne avec notamment une marche qui débutera à 18H devant la Bourse du Travail en direction de la place Jean Jaurès.
      Cette journée a lieu chaque année depuis 1987, à l’initiative d’ATD Quart Monde et, à Saint Etienne, d’un collectif d’associations de solidarité.
      Elle rassemble les citoyens vivant la pauvreté et l’exclusion et toutes celles et ceux qui veulent s’unir à eux pour exprimer leur (...) lire la suite

    • Le collectif du 17 octobre verse plusieurs propositions, dans le débat des municipales à St Etienne, pour faire reculer les injustices et la misère. A Saint Etienne, le Collectif du 17 octobre , qui organise chaque année la journée mondiale du refus de la misère, pour prolonger son action a décidé de participer au débat à l’occasion des élections municipales en travaillant sur plusieurs thèmes :
      organisation du CCAS
      service social municipal
      droit au logement et à un hébergement pour tous
      transports en commun
      Dans un document que vous trouverez ci dessous en document à télécharger , (...) lire la suite

    • Album de photos du 17 octobre 2007 à Saint-Etienne. Voir aussi : "Ce 17 octobre, des centaines de personnes à Saint Etienne, 20 000 au Trocadéro."
      ...
      ..
      ..
      ..
      ..
      ..
      ..
      ..
      ..
      ..
      ..
      ..
      .. lire la suite

    • Ce 17 octobre, des centaines de personnes à Saint Etienne, 20 000 au Trocadéro. Ce 17 octobre 20 000 personnes se sont rassemblées à Paris au Trocadéro. Des rassemblements ont eu lieu dans le monde entier. 150 000 engagements récoltés en France sur la déclaration de solidarité « Refuser la misère, un chemin vers la paix » ont été remis au secrétaire général de l’ONU et au président de la république.
      A Saint Etienne il n’y avait jamais eu autant de monde. Une sorte de palier à été franchi. Beaucoup de monde l’après midi sur la place Jean Jaurès pour participer aux (...) lire la suite

    • Ce 17 octobre 2007, vingtième anniversaire de la journée mondiale du refus de la misère Le programme à Saint Etienne, les émissions dans les médias, quelques chiffres pour un petit état des lieux et un zoom sur des mesures qui accentuent la misère et les inégalités.
      Ce 17 octobre 2007, est le vingtième anniversaire de la journée mondiale du refus de la misère.
      Voici le programme à Saint Etienne, avec notamment une marche qui débutera à 18H devant la bourse du travail en direction de la place Jean Jaurès.
      10H- 18H
      Animation place jean Jaurès : atelier d’expression,atelier (...) lire la suite

    • Refuser la misère, un chemin vers la paix : déclaration de solidarité envers les plus pauvres Le réseau « Résistances » se propose d’unir les personnes qui disent non à la misère en leur proposant de signer « la déclaration de solidarité envers les plus pauvres. » Cette déclaration est née lors de la rencontre, à Montréal en mai 2006, des défenseurs des droits de l’homme, venus de quatre continents et de toutes les couches de la société. S’appuyant sur une large consultation d’associations, de syndicats, d’Etats et d’agences des Nations Unies, ils ont donné suite à une résolution (...)lire la suite

    • Le 17 octobre, la journée mondiale du refus de la misère. A Saint Etienne elle se déroulera sur deux journées :
      Le dimanche 8 octobre : journée familiale au Château de Cuzieu (locaux prêtés par le CAS de l’EDF.)
      10H : Accueil au Château
      10H30 : Animation enfants, ados. _ Débat : "Comment la culture et le savoir m’aident à refuser la misère ?" Témoignages de Tierry Torche, et de familles.
      12H30 : Repas tiré du sac
      14H : Après-midi festif (spectacles magie et contes, jeux pour tous, jonglage, maquillage)
      16H30 : Lâcher de ballons
      17H15 : (...) lire la suite

  • L’atelier des enfants et des familles
    • Un appel à volontaires pour participer à l’accueil gratuit et inconditionnel des enfants et des familles à Tatrentaise-Beaubrun L’Atelier des enfants s’est mis en place au fils de nos expériences, au sein du réseau d’entraide et de solidarité de l’Amicale Laïque de Beaubrun. De nombreux enfants ne fréquentant pas forcément les structures de loisirs existantes sur le quartier, pour des raisons diverses, venaient nous voir pour nous demander des jeux, de l’aide aux devoirs... Certains sont très isolés et s’ennuient. Il nous a paru important d’entendre et de répondre à leur (...)lire la suite

    • Des photos de l’accueil des enfants sur le terrain de Tarentaize à St Etienne Depuis avril 2011 le réseau d’entraide et de solidarité à Beaubrun organise sur le terrain de Tarentaize un accueil gratuit et inconditionnel des enfants.
      Chaque mercredi et samedi après midi de 15H à 17H plusieurs adultes bénévoles et une salariée éducatrice spécialisée sont présents sur ce terrain avec des tapis. Il s’agit juste d’être là sur l’espace public disponibles pour jouer avec les enfants. En général plusieurs dizaines d’enfants sont là et on joue, on se parle, des mamans (...) lire la suite

    • Dans le quartier de Beaubrun, un accueil inconditionnel pour rompre l’isolement de certains enfants et de leurs familles « ATELIER DES ENFANTS, ACCUEIL DES FAMILLES » Depuis Mai 2010, un réseau d’entraide et de solidarité est à la disposition des habitants à l’Amicale Laïque de Beaubrun pour permettre l’accès aux droits, accompagner les personnes dans leurs démarches….. Depuis plusieurs mois, nous constatons qu’un certain nombre d’enfants en âge de l’école élémentaire, se retrouvent seuls dans la rue après l’école, le mercredi, le week-end. Il s’agit pour la plupart d’enfants dont les familles (...)lire la suite

    • « ATELIER DES ENFANTS, ACCUEIL DES FAMILLES » au Réseau d’entraide et de solidarité de l’amicale Laïque de Beaubrun « ATELIER DES ENFANTS, ACCUEIL DES FAMILLES » : PRÉSENTATION DU PROJET
      Les constats
      Depuis près d’un an, un réseau d’entraide et de solidarité est à la disposition des habitants à l’Amicale Laïque de Beaubrun pour permettre l’accès aux droits, accompagner les personnes dans leurs démarches (voir : "Un nouveau lieu d’accueil et d’entre aide à l’amicale laïque de Beaubrun").
      Depuis que cet accueil est en place, de nombreux enfants passent et, en (...) lire la suite

    • Le réseau d’entraide et de solidarité à l’amicale laïque de Beaubrun a besoin de bénévoles. Le projet est en place depuis Mai 2010 (voir "Un nouveau lieu d’accueil et d’entre aide à l’amicale laïque de Beaubrun"). Il est ouvert à tous : personnes rencontrant des difficultés, enfants, professionnels, bénévoles, associations...
      Notre travail se décline principalement autour de trois axes :
      • Accueil adulte
      Nous prenons le temps de recevoir les demandes (logement, enfance et famille, scolarité, droits des étrangers, santé et sécurité sociale, (...) lire la suite

  • La journée du 29 novembre à la Région Rhône Alpes
    • Deux témoignages qui ont servi de base à la présentation le 29 novembre du groupe "L’envie de vivre" "J’ai réalisé que je pouvais servir à autre chose que les tâches ménagères." Voici deux témoignages de Ratiba et Nadia qui participent à un groupe constitué sur la commune de la Ricamarie dans la Loire, « l’Envie de vivre ».
      Ces présentations ont servis de base à la présentation du groupe par Nadia dans l’atelier "S’appuyer sur les compétences des citoyens pour conduire des projets, produire des initiatives collectives").
      Il s’agit d’une expérience d’action collective solidaire avec des personnes mises en très grandes difficultés sociales, en partant de leurs (...) lire la suite

    • Suite à la rencontre du 29 novembre, bilan et perspectives du groupe logement du portail pour l’accès aux droits sociaux Il propose d’organiser une rencontre en novembre 2009, pour le sud du département de la Loire, avec les groupes qui ont participé le 29 novembre 2008 et de nouveaux groupes.
      Les gens étaient heureux, les gens discutaient dans tous les coins, les gens parlaient à tout le monde, cela m’a fait penser à de la ferveur populaire. Tout le monde se côtoyait, on se retrouvait comme si on se connaissait depuis longtemps.
      On est pris dans une ambiance, même si on n’est pas « militant », on a envie de (...) lire la suite

    • La démocratie (participative) pour lutter contre la pauvreté et la précarité ? “Pauvreté-précarité : quelle démocratie participative pour quelles transformations ?” : c’était le thème de la rencontre organisée par le Conseil régional Rhône-Alpes le 29 novembre, au siège même de la région, à Charbonnières. Si on comprend bien la formulation, ça pouvait vouloir dire : quelle démocratie mettre en place pour s’attaquer à la pauvreté et à la précarité, et pour faire quelles transformations ? Le résultat de cette journée a été un énorme succès du point de vue (...)lire la suite

    • Réactions d’une élue à la journée régionale du 29 novembre Créer des lieux d’échanges, de concertation mais aussi et surtout des lieux de co-décision. J’ai participé à la journée régionale du 29 novembre en tant qu’élue de St Etienne. Il n’y avait pas beaucoup d’élus (tout de même 4 de St Etienne) et j’ai beaucoup apprécié les interventions, l’organisation, la diversité du public.
      Certains élus ont été agressé (c’est ce qu’ils ont dit) par les propos des personnes dans la précarité, moi j’ai surtout été interpellée et c’est plutôt bien je pense. Il faut que les élus écoutent, je pense qu’ils le font mais il faut bien évidemment aller (...) lire la suite

    • Quelques impressions de la rencontre régionale « Pauvreté, précarité, quelle démocratie participative pour quelle transformation ? ». Quelles impressions je retire de cette journée du 29 novembre au siège de la Région Rhône Alpes ?
      D’abord beaucoup de monde, entre 600 et 700 personnes (90 à 100 du département de la Loire), dont 60 élus, 160 « professionnels » et donc une écrasante majorité de personnes confrontées à la pauvreté et à la précarité. Bien au-delà de ce qui avait été imaginé au départ. C’est peut-être d’ailleurs le fait le plus important, le plus intéressant de cette journée : qu’autant de personnes, dont la (...) lire la suite

    • Lyon : La charité et les libertés Environ 650 personnes sont venues à la rencontre « Pauvreté, précarité, quelle démocratie participative pour quelle transformation ? » organisée par la région Rhône Alpes, alors que les organisateurs en espéraient la moitié.
      160 professionnels sont venus, dont quelques militants syndicaux.
      60 élus seulement ont répondus à l’invitation de la Région. Ont-ils eut peur de rencontrer les "pauvres", peur d’être accusés de tous les maux ? Et bien les absents ont eu tort, pas un mot sur la (...) lire la suite

    • Retour sur la rencontre régionale du 29 novembre. Quels savoirs faire pour favoriser l’implication de tous les habitants d’un quartier, d’une ville ? Pour la première fois se sont retrouvés des acteurs tels que des habitants, des élus et des professionnels engagés pour lutter contre la misère, la pauvreté et les exclusions. Au-delà de la symbolique, cette rencontre met en avant les savoirs faire développés depuis de nombreuses années par des associations, des groupes d’habitants. Cette implication des habitants dans les affaires publiques, ne peut se faire sans la mise en œuvre de savoir faire développés tant du côté des habitants que du (...)lire la suite

    • Retour sur la journée du 29 novembre à la Région Rhône-Alpes. Deux idées-forces qui devraient se transformer dès janvier en projets et en actions dans les trois lieux où je me suis engagé. Suite à ma participation à l’atelier du matin (logement) et à l’assemblée générale de l’après-midi, je reviens avec deux idées-forces qui devraient se transformer dès janvier en projets et en actions dans les trois lieux où je me suis engagé : Alpha, le Portail et la recherche-action de CAP Agir ensemble.
      1- Confirmation du rôle central de la vie associative : aucun « autre monde » n’est possible sans alliance, sans rencontre, sans un double processus d’individuation et de collectivisation à (...) lire la suite

    • Le samedi 29 novembre « Pauvreté, précarité : quelle démocratie participative pour quelles transformations ? » Vous pouvez lire des impressions de plusieurs participants à cette journée dans la rubrique de ce site : "La journée du 29 novembre à la Région Rhône Alpes"
      Comment favoriser l’intervention des personnes victimes de la pauvreté et de la précarité dans les décisions qui les concerne ?
      La question est d’importance puisqu’il s’agit de dynamiser l’action pour la justice sociale, contre la pauvreté et les inégalités.
      La rencontre du 29 novembre s’inscrit dans cette construction. Elle veut (...) lire la suite

    • « Pauvreté, précarité : quelle démocratie participative pour quelles transformations ? » L’état actuel de la liste des ateliers de discussion Lors de cette rencontre plusieurs ateliers de discussion sont proposés par différents collectifs et groupes d’habitants.
      Ils ont été regroupés par grands thèmes.
      Ils se dérouleront le matin de 10H30 à 12H30.
      Vous trouverez ci-dessous et en document à télécharger l’état actuel de la liste de ces ateliers, dont l’intitulé et le nombre sont encore susceptibles d’évoluer.
      . .
      Ce sont les collectifs qui définissent eux-mêmes les intitulés des ateliers.
      Chaque atelier est introduit par la (...) lire la suite

  • Le travail social
    • A l’amicale laïque de Beaubrun, St Etienne Un lieu d’entraide et de solidarité Il s’agit de prendre le temps de s’informer sur les différents droits sociaux (et toutes les difficultés liées au quotidien : logement, enfance et famille, scolarité, droits des étrangers, santé et sécurité sociale, travail/retraite/chômage, surendettement…) et de les faire respecter.
      C’est aussi une aide concrète dans les différentes démarches auprès des administrations (courrier, recours, dossiers…) et orientation vers des services juridiques et (...) lire la suite

    • Un nouveau lieu d’accueil et d’entre aide à l’amicale laïque de Beaubrun L’Amicale laïque de Beaubrun vient d’ouvrir un lieu d’accueil et d’entre aide pour :
      s’informer sur les différents droits sociaux ( logement, droit du travail, chômage, retraite, CAF, sécurité sociale, droits des étrangers, sur-endettement...) ;
      trouver une aide dans les démarches et problèmes avec les administrations (courriers, dossiers, formulaires, eau, gaz, électricité, recours, savoir où s’adresser...) ;
      réfléchir et intervenir collectivement, se défendre, se faire respecter, (...) lire la suite

    • Partager des expériences concrètes, des connaissances et des savoirs faire, pour élaborer un projet en matière de santé Vous souvenez-vous du groupe Envie de Vivre ?
      Ce sont des femmes, mères de famille, dont la vie au quotidien est souvent un combat. Depuis trois ans, ce groupe chemine et a su construire des liens et des projets.
      C’est l’envie du groupe qui permet de construire des choses adaptées aux besoins, et des liens semblables à ceux d’une famille qui fait souvent défaut pour ces personnes.
      Nous avons construit des expériences positives, à partir des envies, décidées ensemble. Ce (...) lire la suite

    • Non à la pénalisation du travail social ! France Terre d’Asile, soutenue par plus de 30 associations, a lancé une pétition contre la pénalisation du travail social. Vous trouverez, ci dessous, le texte de la pétition ainsi que les principaux signataires.
      Le texte de la Pétition :
      Non à la pénalisation du travail social !
      Le lundi 19 novembre 2007, deux intervenantes sociales travaillant pour France Terre d’Asile, dans le cadre d’un dispositif de protection de l’enfance financé par l’Etat, ont été interpellées au petit matin à leur (...) lire la suite

    • "Hier, aujourd’hui, demain, nous nous opposons à la délation des travailleurs, chômeurs, étrangers." Ils viennent de lancer une pétition nationale.
      Nous publions ci dessous leur texte de motivation ainsi que celui de cette pétition avec les premiers signataires. Ils ont également créé un blog pour communiquer et donner un maximum d’informations. En titre cette phrase de Jean Moulin : "J’ignorais qu’il était si facile de faire son devoir."
      Voir : http://refi.over-blog.org
      Pour signer la pétition.
      R.E.F.I.POURQUOI UN RESEAU EMPLOI FORMATION INSERTION ?
      Nous sommes des salariés des services (...) lire la suite

    • Une expérience à Rennes pour associer les habitants-usagers au fonctionnement du CCAS. Vendredi 3 février Le Secours catholique a organisé, au Conseil régional Rhône Alpes, un colloque intitulé : « Le Centre Communal d’Action Sociale (CCAS) : Un outil partenarial au service d’une dynamique sociale de proximité ? » Il a rassemblé de très nombreux professionnels et militants associatifs de la solidarité. J’ai retenu l’exposé d’une expérience développée à Rennes pour associer les habitants au fonctionnement du CCAS, ainsi que deux autres expériences initiées par le conseil (...)lire la suite

  • Les Rroms
    • « Une maison…une maison… » Les familles rroms roumaines de St Etienne marchent pour leur dignité « Une maison…une maison… », environ une centaine de personnes rroms roumaines en familles avec les enfants et accompagnées de plusieurs membres d’associations, ont marché dans St Etienne ce mercredi 14 septembre. Une marche pour qu’on leur permette de vivre dignement, pour le droit à un toit, le droit à pouvoir travailler.
      Parties du nouveau bidonville qui s’est constitué sur un terrain vague à Séverine les familles se sont rendues en mairie en passant par le (...) lire la suite

    • Appel des Eglises chrétiennes de la Loire au sujet de la population Rrom séjournant sur Saint-Etienne Métropole Les églises chrétiennes de la Loire (Eglise Réformée de France Consistoire de la Loire, Eglise Catholique Diocèse de Saint-Étienne) avec le soutien de l’Eglise orthodoxe grecque, de l’Eglise arménienne, et de l’Eglise protestante Baptiste de Saint-Etienne, ont lancé un appel présenté lors d’une conférence de presse le 24 août (voir le compte rendu du Progrès du 25/08/10).
      Voici ci dessous le texte de cet appel, qui est également en document à télécharger. Voir aussi (...) lire la suite

    • Les solutions pour un accueil digne des familles roms partent nécessairement des réalités concrètes donc locales. Depuis fin juillet les expulsions des familles roms de leurs lieux de vie ont pris une intensité jamais connue jusqu’à présent à Saint Etienne.
      L’Elysée et le gouvernement ont choisi notre ville pour débuter la mise en œuvre et en scène des mesures annoncées par Sarkosy, une dérive sécuritaire pour tenter de garder la main et le pouvoir. (voir sur le site des réseaux citoyens : "Ne marchons pas dans la dérive sécuritaire")
      Les familles et les quelques militants présents (...) lire la suite

    • 45 syndicats et associations demandent l’ouverture du marché du travail aux Roumains et Bulgares Monsieur le Premier Ministre,
      Alors que les situations d’habitat indigne se multiplient en France, les associations et syndicats signataires souhaitent rappeler que seule la fin des mesures transitoires restreignant l’accès à l’emploi des ressortissants Roumains et Bulgares permettra d’avancer vers la résorption progressive des squats et bidonvilles qui rendent visibles des situations d’exclusion de l’ensemble des droits (à un habitat digne, à la (...) lire la suite

    • Les familles rroms ont été mises à l’abri par une réquisition citoyenne. Lundi matin 11 mai un incendie a détruit l’immeuble occupé par des familles rroms, 44 personnes dont 14 enfants.
      Ces familles ont pu, en catastrophe, s’échapper du bâtiment au milieu de la fumée, certaines par les fenêtres du 1er étage. Elles ont tout perdu.
      Depuis elles ont été laissées à l’abandon par la préfecture, les administrations préfectorales, la mairie, qui refusent d’envisager toute solution de relogement.
      Ce n’est que grâce à la solidarité des (...) lire la suite

    • Pour empêcher, après le 15 mars, l’expulsion sans solutions alternatives des familles rroms comme d’autres familles aux revenus modestes. Le réseau de solidarité avec les rroms de St Etienne, invite le milieu associatif et syndical a une rencontre pour réfléchir à ce qu’il est possible de faire tous ensemble pour empêcher l’expulsion sans solutions alternatives des familles rroms comme des autres familles aux revenus modestes sous le coup d’avis d’expulsions.
      Voici, ci dessous et en document à télécharger, la lettre envoyé aux associations et syndicats.

      Saint Etienne le 9/02/2009
      A l’attention du milieu (...) lire la suite

    • Ouvrez des lieux d’accueils dignes et durables pour les familles rroms de St Etienne. Voici ci dessous une lettre envoyée par 23 associations et syndicats de l’agglomération stéphanoise au Maire de St Etienne et Président de la communauté d’agglomération, au Président du Conseil Général, au Préfet de la Loire, pour demander de les rencontrer en vue d’examiner l’ouverture et l’aménagement de lieux d’accueils dignes et durables pour les familles rroms qui vient actuellement, avec leurs enfants, dans des squats minables sur la ville de St Etienne.
      Puisque nous fêtons le 60ème (...) lire la suite

    • Il est possible de créer et de gérer des hébergements relais, pour et en collaboration avec familles rroms. Voici ci dessous, en document à télécharger, la lettre ouverte que le réseau de solidarité avec les rroms de St Etienne a adressée au maire de Saint Etienne et au Préfet de la Loire, au sujet de la restitution à la ville de Saint Etienne de l’usage d’une partie des locaux que le réseau avait mis à la disposition des familles rroms qui campaient place Jean Jaurès (la place centrale de la ville) suite à leur expulsion des locaux de Montplaisir.
      Le 1er août dernier, le réseau de solidarité (...) lire la suite

    • APPRENDRE AUTREMENT, ON N’Y ARRIVERRA PAS TOUT SEUL ! Appel à la solidarité.
      Vous êtes parent, enseignant, musicien, retraité, clown, informaticien, éducateur, comédien, bricoleur, étudiant, peintre, conteur, photographe, vous savez filmer, dessiner, vous connaissez la Bio, la Physique et les Mathématiques, ou vous avez simplement du temps et des talents cachés... Vous aimez partager vos connaissances ou votre passion.
      Vous pensez que l’école est indispensable ou qu’il existe des solutions alternatives...
      Vous pouvez venir soutenir les (...) lire la suite

    • Une rencontre entre des enseignants, des professionnels de services sociaux et médicaux, autour de l’accueil des enfants rroms et de leurs familles. Voici un compte rendu d’une rencontre qui a rassemblé des enseignants, des professionnels de différents services sociaux et médicaux et des bénévoles du réseau de solidarité avec les rroms de St Etienne. Cette rencontre a été organisée par ce réseau de solidarité, autour de l’accueil des enfant rroms (scolarisation, suivi médical, aide aux familles....).
      Les réalisations construites pour les enfants et leurs familles, les réponses apportées grâce à l’inventivité et à la ténacité de (...) lire la suite

    • La Présidente de la CAF de Saint Etienne sollicite le Préfet de la Loire au sujet de l’accueil des familles roms. La Présidente de la CAF de Saint Étienne, au nom de l’ensemble du Conseil d’Administration, vient d’envoyer à Monsieur le Préfet de la Loire la lettre que vous trouverez ci dessous et en document à télécharger. Par ce courrier elle sollicite l’intervention du Préfet de la Loire pour la mise en place d’une rencontre de tous les partenaires institutionnels et associatifs concernés, au sujet de l’accueil des familles roms.
      Texte de la lettre
      Monsieur le Préfet,
      Depuis septembre 2007, en (...) lire la suite

    • Les retours humanitaires forcés : un nouveau concept ! Le ministre de l’Immigration a bien du mal à atteindre l’objectif de 25.000 reconduites à la frontière qui lui a été fixé pour 2007... Il s’en était justifié en août dernier en mettant en avant « la difficulté d’expulser Roumains et Bulgares », dont les pays sont désormais membres de l’UE, ce qui rend les procédures « plus complexes ». Il vient de trouver une solution : des dispositifs d’aide au « retour humanitaire », instaurés par une circulaire de décembre 2006, ont été utilisés à (...)lire la suite

    • Solidarité avec les familles roms 300 personnes ce lundi 4 juin sur les marches de l’Hôtel de ville de St Etienne. « Un toit, un travail, un droit pour tous », « Pas d’expulsions sans relogement et/ou hébergement décent et durable », « Nous ne sommes pas des animaux ! » disent les banderoles.
      La municipalité stéphanoise veut expulser avant les vacances, c’est-à-dire mettre à la rue, les familles roms roumaines installées dans l’école maternelle de Montplaisir, ouvrant la voie au même traitement pour celles réfugiées dans le centre EDF de la rue Béraud. 70 familles, 180 personnes dont une quarantaine (...) lire la suite

    • Les familles rooms de Saint-Etienne à nouveau menacées d’expulsion. La municipalité doit revenir au dialogue et accepter le droit de ces familles à un habitat décent et durable. Depuis le 25 juillet 2006, où elles avaient été chassées du terrain vague du Clapier à coups de bulldozer (voir "St-Etienne : familles Roms avec enfants expulsées, caravanes écrasées au bulldozer"), les familles Roms migrantes de St-Etienne, originaires de Roumanie, ont fait avec l’appui du réseau de solidarité un long chemin. Un chemin sans doute peu spectaculaire, mais décidé, vers le droit commun des habitants ordinaires d’une ville ordinaire. Le 1er janvier 2007 a marqué une étape (...)lire la suite

    • L’insertion dans le travail des Roms migrants : est-ce que nous nous y prenons bien ? L’insertion dans le travail des Roms migrants : est-ce que nous nous y prenons bien ?
      Des collectifs, des militants ont fait un travail considérable pour débroussailler l’indescriptible maquis de la réglementation de l’accès au marché du travail des étrangers, de l’UE ou hors UE. Nous savons tout ou presque des procédures possibles et des pièges embusqués pour faire trébucher le candidat employeur et employé. Et pourtant, sur le plan pratique, nous n’avons guère avancé et peu de Roms ont (...) lire la suite

    • Lettre pour la prise en compte des demandes d’aides sociales des familles roms à ST Etienne. Suite au refus d’un des territoires d’action sociale du Conseil Général à Saint Etienne d’instruire les dossiers de demandes de familles roms sollicitant l’aide que le Conseil général accorde aux familles avec enfants, le réseau de solidarité avec les familles roms a envoyé, a plusieurs responsables de l’action sociale du Conseil Général, la lettre que vous trouverez ci dessous en document à télécharger.
      Cette lettre a fait l’objet d’une réponse du Président du Conseil Général, Monsieur (...) lire la suite

    • Tout être humain doit pouvoir vivre dignement. Les familles roms doivent être relogées dans quelques uns des milliers de logements vacants de l’agglomération. Le 25 juillet dernier à 6 heures du matin, suite à l’assignation du Tribunal, demandée par le maire de St Etienne, 17 familles roms roumaines, avec des enfants, ont été expulsées par la police du terrain du Clapier où elles avaient trouvé refuge. Elles n’ont eu que quelques minutes pour sauver quelques affaires, la police les chassant jusque sur le parvis de la gare. Puis une pelleteuse est venue pour détruire leurs caravanes et cabanes avec tout ce qui s’y trouvait (biens de la vie (...)lire la suite

    • Les familles roms doivent être relogées dans quelques uns des milliers de logements vacants de l’agglomération. Tout être humain doit pouvoir vivre dignement.
      Le 25 juillet dernier à 6 heures du matin, suite à l’assignation du Tribunal, demandée par le maire de St Etienne, 17 familles roms roumaines, avec des enfants, ont été expulsées par la police du terrain du Clapier où elles avaient trouvé refuge. Elles n’ont eu que quelques minutes pour sauver quelques affaires, la police les chassant jusque sur le parvis de la gare. Puis une pelleteuse est venue pour détruire leurs caravanes et cabanes avec (...) lire la suite

  • Logement
    • 17 OCTOBRE... Nous sommes là pour dire au Maire de St-Etienne : stoppez cette politique d’expulsions sans solutions ! Le 17 octobre, c’est la journée mondiale du refus de la misère. Cette journée a été instituée en 1987 - et est soutenue par l’ONU depuis 1992 - à l’initiative du fondateur d’ATD Quart-Monde, le père Joseph Wresinski. Le message proclamé tous les 17 octobre est le suivant : " Là où des hommes sont condamnés à vivre dans la misère, les Droits de l’Homme sont violés. S’unir pour les faire respecter est un devoir sacré. "
      A St-Etienne, un rassemblement a eu (...) lire la suite

    • Collectif "Pour que personne ne dorme à la rue" Stop aux expulsions sans solutions alternatives ! Pour le droit au logement pour tous. Depuis maintenant plus de trois mois les expulsions de familles roms, demandeurs d’asile, sans logements, sans papiers, se multiplient comme jamais à St Etienne.
      Tout dernièrement par exemple les familles mises à l’abri dans l’immeuble de la Perrotière à Terrenoire ont été expulsées. 40 personnes dont 21 enfants jetés sur le trottoir. Cette immeuble vide et en très bon état, depuis des années, qui appartient à la mairie, avait été réquisitionné par un large collectif d’associations il y a (...) lire la suite

    • Le logement pour tous doit devenir la priorité de la politique de l’Etat et des collectivités locales sur l’agglomération de St Etienne. A la sortie de l’hiver, avec la fin de la trêve hivernale des expulsions le 15 mars et la fin du plan hivernale pendant lequel la préfecture ouvre de nouveaux lieux d’accueil pour éviter que des personnes meurent de froid dans la rue, les problèmes du logement reviennent en force.
      Sur St Etienne et l’agglomération des dizaines de familles hébergées pendant la période hivernale et dans le cadre du plan grand froid ont déjà été remises à la rue au mépris de la loi pendant que des centaines (...) lire la suite

    • Mémorandum pour le droit au logement pour tous du collectif "pour que personne ne dorme à la rue" Le collectif pour que personne ne dorme à la rue qui vient de réquisitionner un nouvel immeuble vide depuis plusieurs années à St Etienne, a remis à la nouvelle Préfète, au Maire de St Etienne et au Président du Conseil Général, lors d’une rencontre en préfecture le 2 décembre, un mémorandum qui exige des solutions concrètes immédiates pour loger ou héberger les dizaines de familles à la rue sur l’agglomération stéphanoise, 300 à 400 personnes auxquelles il faut rajouter les 330 roms (...)lire la suite

    • Le collectif “Pour que personne ne dorme à la rue” a réquisitionné un immeuble public vide à Terrenoire à St-Etienne Ce samedi 26 novembre, le collectif “Pour que personne ne dorme à la rue”, qui réunit des personnes, ainsi qu’une vingtaine d’associations de la région stéphanoise, a rendu publique la réquisition de logements dans l’ancien bâtiment des appartements de fonction des instituteurs, à La Perrotière, dans le quartier de Terrenoire à St-Etienne.
      Cet immeuble, qui appartient à la ville de St-Etienne, est vide depuis plus d’un an, alors que 300 à 400 personnes (...) lire la suite

    • Soirée informations / échanges Des familles et des enfants vivent à la rue à St Etienne. Quels droits pour ces enfants ? Cette soirée d’informations et d’échanges concernant les droits des familles avec enfants qui vivent dans la rue à Saint Etienne est organisée à l’initiative du réseau d’entraide et de solidarité de l’Amicale Laïque de Beaubrun.
      Elle aura lieu :
      mercredi 27 Octobre à partir de 19h15
      au cercle de l’amicale laïque de Beaubrun
      14 rue Claude Deverchère, à Saint Etienne (à proximité de la bibliothèque de Tarentaize).
      Elle est ouverte à tous, professionnels de l’enfance, associations, familles, (...) lire la suite

    • UN TOIT C’EST UN DROIT, UN TOIT C’EST LA LOI ! Saint-Etienne : une manifestation pour exiger le respect du droit au logement Article également publié sur le site des réseaux citoyens.
      Une manifestation de rue pour exiger le respect du droit au logement : ce n’est pas si courant par les temps qui courent.
      Bien entendu, des démarches et des actions personnelles et associatives pour essayer d’apporter une solution à des problèmes concrets de logement, il y en a tous les jours. Et c’est indispensable, si l’on veut trouver des solutions aux situations concrètes.
      Là, le 12 juin, le collectif (...) lire la suite

    • Un toit c’est un droit, un toit c’est la loi ! Depuis maintenant plus d’un an le collectif « pour que personne ne dorme à la rue » se bat pour le droit au logement pour tous.
      De nombreuses actions ont été menées qui vont de la réquisition citoyenne de bâtiments publics à l’hébergement militant de personnes ou familles se retrouvant sans abri en passant par des actions médiatiques pour dénoncer ce problème de logement. Si toutes ne sont pas restées sans effet et ont permis de trouver des solutions pour des familles, il n’a jamais été (...) lire la suite

    • Pétition "Non au bidonville à St Etienne" Suite à l’expulsion des familles roms des immeubles qu’elles occupaient et à leur réexpulsion de l’immeuble dans lequel elles s’étaient réfugiées, un bidonville s’est constitué à St Etienne. Ces familles n’ont eu d’autre alternative que de se réfugier sur un terrain vague entre un cimetière et un chenil et d’y construire des cabanes de bric et de broc. Elles essayent d’y survivre sans électricité, avec deux points d’eau pour près de 150 personnes, pas de toilettes.
      Voir ["La mairie et le (...) lire la suite

    • Appel à la solidarité A Lyon, 60 personnes en situation précaire seront à la rue le 1er avril 2010 ! Appel à la solidarité
      60 personnes en situation précaire seront à la rue le 1er avril 2010 !
      Depuis plus de 37 ans, l’Association REGIS œuvre dans l’intérêt des plus démunis autour de valeurs humanistes et laïques : respect de la dignité humaine qui passe par une inconditionnalité de l’accueil avec un véritable engagement professionnel dans un esprit associatif.
      Les 60 personnes que nous hébergeons risquent d’être à la rue le 1er avril et nos salariés privés de (...) lire la suite

    • Des femmes occupent un logement vide d’un bailleur social à Saint Martin d’Hères. Depuis un an et demi, des femmes de St Martin d’Hères dans l’Isère, se battent pour obtenir un logement pour chacun et chacune d’entre nous. Des logements dignes, choisis, adaptés à nos besoins, à nos réalités.
      Parmi nous, baladées de bureau en bureau, de dossiers en dossiers, des femmes, des mères de familles nombreuses ou pas, des grand-mères avec leurs petites retraites, attendent depuis longtemps des solutions adaptées à leurs besoins, à leurs revenus.
      Aujourd’hui elles se rebellent (...) lire la suite

    • En tant que travailleurs sociaux, nous ne souhaitons plus, par notre silence, être les complices d’une situation de non-droit condamnant les plus faibles à demeurer sur le bitume dans l’indifférence générale. A Lyon, au début de l’hiver, aucun nouveau centre d’hébergement n’a ouvert ses portes, contrairement aux années précédentes.
      C’est ce constat laconique qui introduit une pétition émanant des professionnels de Lyon intervenant dans le champ de l’urgence sociale (centres d’hébergement d’urgence, de soin, accueils de jour, Samu Social, équipes mobile de soin…), pétition en appelant à un réel engagement en faveur de l’hébergement des (...) lire la suite

    • Collectif " POUR QUE PERSONNE NE DORME A LA RUE " Bilan et enseignements de 11 mois d’initiatives Le collectif « pour que personne ne dorme à la rue » a émergé, au printemps 2009, d’une réalité à laquelle participants du RESF, du réseau de solidarité avec les rroms, du comité Tchétchénie Loire et Haute-Loire, ou responsables du bistrot social, de la Passerelle et d’autres associations , nous sommes confrontés : celles de familles migrantes se retrouvant à la rue, sans logement. Parmi elles des demandeurs d’asile que l’Etat à l’obligation légale de loger. (...)lire la suite

    • COLLECTIF “QUE PERSONNE NE DORME À LA RUE” Nous refusons d’accepter qu’un seul être humain qui demande un toit soit laissé à la rue Le collectif que personne ne dorme à la rue rassemble associations, syndicats et aussi de simples individus. Nous refusons d’accepter qu’un seul être humain qui demande un toit soit laissé à la rue. D’ailleurs qui imagine que dans notre pays qui fait partie des plus riches de la planète cela puisse être possible ?
      C’est pourtant une triste réalité. Le collectif qui s’est constitué au printemps dernier a dès cette époque alerté les pouvoirs publics sur cette (...) lire la suite

    • Encore une coupure d’électricité par EDF alors que la température descend à plusieurs degrés en dessous de zéro. Comment qualifier un tel acte ? De criminel ? L’électricité a été coupée par EDF au squat du 33 rue Desjoyaux, et cela depuis deux jours.
      Pile dans les journées sous zéro, sur St-Etienne.
      pile quand le froid brûle les oreilles et la tête,
      pile dans les journées les plus courtes de l’ année,
      pile quand il faut des repas chauds.
      Une cinquantaine de personnes, des roms roumains.
      Du coup, les enfants ne vont plus en classe.
      Quand on se réveille par moins 3 ou moins 4 , ce n’ est pas la priorité d’aller à l’ école.
      Il y a aussi quelques (...) lire la suite

    • Electricité coupée au squat du 167 rue Antoine Durafour à St Etienne puis rétablit suite aux protestations Cela se passe à Saint-Etienne.
      La température est de moins 4 degré aujourd’hui sur la ville , cette nuit il fera encore plus froid . C’est la météo qui le dit. Et bien.... EDF aujourd’hui a coupé le courant au squat de la rue Antoine Durafour !
      Est-ce sur ordre du propriétaire des lieux ? : Cité Nouvelle , une société d’ habitation à loyer modéré, à vocation sociale ...
      Une cinquantaine de personnes dont une vingtaine d’enfants vivent dans ce squat . Il y a même des enfants en très (...) lire la suite

    • Le préfet et les élus de l’agglomération sont mis devant leurs responsabilités concernant les sans abris. Dans la suite du rassemblement devant la préfecture et de l’intervention au conseil municipal de lundi 2 novembre, une soixantaine de personnes du collectif “pour que personne ne dorme à la rue” et des associations qui y participent sont venus interpeler les élus des 43 communes de Saint-Etienne métropole sur l’insuffisance des logements d’urgence et le nombre inacceptable de sans abri alors même que de nombreux bâtiments publics en bon état sont vacants, ce lundi (...)lire la suite

    • Le logement doit être un droit pour tous. Lundi 2 novembre le collectif "Pour que personne ne dorme à la rue", qui avait réquisitionné le bâtiment vide l’Ensoleillé (voir : Le collectif “Que personne ne dorme à la rue” a réquisitionné l’ex-maison de retraite l’Ensoleillée à St-Etienne ) avait décidé de se rendre une nouvelle fois à la préfecture pour demander à être reçu par le préfet de la Loire et au conseil municipal où il avait demandé de prendre la parole.
      Devant les portes closes de la préfecture (...) lire la suite

    • Le collectif “Que personne ne dorme à la rue” a réquisitionné l’ex-maison de retraite l’Ensoleillée à St-Etienne Mardi 27 octobre en fin d’après midi, le collectif d’associations « Pour que personne ne dorme à la rue » a réquisitionné le bâtiment « l’Ensoleillé », vide depuis 6 ans, pour y mettre à l’abri des familles de demandeurs d’asile qui dorment à la rue.
      Cet immeuble en bon état, ancienne maison de retraite, comprend environ 80 appartements (essentiellement des T1 et T2 et aussi quelques T3 et T4). Mardi 27 octobre une première famille de 5 personnes (les parents (...) lire la suite

    • Pour un travail partenarial au service du droit au logement pour tous. Invitation à travailler sur la loi DALO et la loi MOLLE (Boutin) La loi DALO s’applique pour une bonne part depuis le 1er janvier 2008. La loi Boutin (MOLLE) a été votée en mars 2009. Elle modifie de façon importante les réglementations.
      Pourtant cette loi DALO a de la peine à devenir un outil pour les personnes mal logées ou sans logis, et le contenu de la loi MOLLE est très peu connu par les associations, les bénévoles et les familles à la recherche d’un logement décent.
      Plusieurs associations ont déjà amorcé un travail pour rendre plus (...) lire la suite

    • La caravane des mal logés à St Etienne les 22 et 23 septembre 2009 La caravane des mal logés fera étape à St Etienne à l’invitation du collectif « pour que personne ne dorme à la rue ».
      Elle arrivera le mardi 22 septembre au soir et repartira le jeudi 24 septembre au matin.
      Cette caravane (un bus décoré et aménagé) est organisée et soutenue par : le DAL (Droit Au Logement), AC !, la LDH, la FSU, Solidaires, ATTAC, la CSF, le Syndicat de la Magistrature, le Syndicat des Avocats de France.
      Elle a pour but d’alerter sur la dégradation de la (...) lire la suite

    • Nouvelle rencontre du collectif associatif "Pour que personne ne dorme à la rue" Le collectif d’associations et de réseaux, constitué à l’initiative de RESF42 sur l’hébergement et le logement d’urgence, poursuit son travail. Voici ci dessous le compte rendu de la rencontre du 25 juin 2009.
      « Pour que personne ne dorme à la rue »
      Compte rendu de la rencontre du 25 juin 2009
      25 personnes présentes.
      Nous avons fait le point de ce que nous avions engagé lors de notre première rencontre, et poursuivi le débat avec de nouveaux participants.
      Lors de la rencontre précédente (...) lire la suite

    • Pour que personne ne dorme à la rue. Le 4 juin a eu lieu à la Bourse du travail de St-Etienne une réunion à l’initiative de RESF42 et de plusieurs associations et réseaux pour parler de la situation du logement et des personnes à la rue dans la région stéphanoise. Voir : "Pour mettre à l’abri, dans un logement ou un hébergement, les personnes à la rue."
      45 personnes, représentant une vingtaine d’associations, syndicats et réseaux, ont participé à cette rencontre (voir ci-dessous).
      Les réflexions et actions (...) lire la suite

    • Pour mettre à l’abri, dans un logement ou un hébergement, les personnes à la rue. Le RESF42 et plusieurs associations ont pris l’initiative d’organiser une rencontre avec l’ensemble des responsables de l’état, des collectivités locales, des administrations, des organismes du logement social, des syndicats et associations, des élus, pour dégager des solutions de logement et d’hébergement aux personnes à la rue.
      Voici ci dessous le texte de la lettre d’invitation, que vous trouverez également en document à télécharger. (...) lire la suite

    • Lettre des locataires de la Ronze (St Jean Bonnefonds) à leur propriétaire le PACT Nous publions ci dessous la lettre que les locataires de l’immeuble de la Ronze, situé à St Jean Bonnefonds, ont adressée à leur propriétaire, le directeur du PACT, le 27 avril 2009.
      Cette lettre à été signée par 21 familles sur les 26 actuellement locataires. L’immeuble compte 30 logements dont 4 étaient vacants au moment de la signature de cette lettre.
      Pour l’instant aucune réponse y a été apportée.

      Monsieur le directeur ;
      Locataires de la Ronze, (...) lire la suite

    • Pour le droit au logement pour tous ; pour l’ouverture de lieux d’hébergement décents ; contre les expulsions sans relogement Lundi 9 mars à 17H 30, plusieurs associations iront interpeller les maires et conseillers de St Etienne Métropole, au sujet des familles a nouveau expulsables avec la fin de la trêve hivernale le 15 mars.
      La lettre ci dessous leur sera distribuée.
      Pour le droit au logement pour tous
      Pour l’ouverture de lieux d’hébergement décents
      Contre les expulsions sans relogement
      Lettre ouverte aux maires et conseillers de Saint Etienne Métropole.
      Madame, Monsieur le Maire ;
      Madame, Monsieur le (...) lire la suite

    • Un logement pour tous Le 31 mars 2008, un groupe de travail du Portail pour l’accès aux droits sociaux, composé de salariés, travailleurs sociaux, jeunes bénévoles, habitants, a organisé au Centre Social de Beaulieu une rencontre sur le logement.
      Cette rencontre a permis de faire le point des situations de logement et de mettre en place différents groupes sur ces questions.
      50 personnes étaient présentes pour assister à la restitution du travail du groupe logement du portail d’accès aux droits sociaux.
      Un (...) lire la suite

    • CHARTE DU CANAL ST MARTIN Depuis samedi matin 16 décembre,l’association "Les enfants de Don Quichotte" ont installé une centaine de tentes de part et d’autre du canal Saint-Martin (Paris Xe). Elle appelle les personnes qui s’autodésignent "bien logés" à venir camper avec les SDF.
      Il s’agit d’un mouvement de contestation civile, de solidarité, pour exiger des logements durables pour les sans abris.
      Sur leur site http://www.lesenfantsdedonquichotte.com, l’association a lancé "La charte du canal de saint Martin, pour (...) lire la suite

    • Les habitants de Séverine précisent leurs demandes sur les conditions de leur relogement Les 62 familles de Séverine vont devoir déménager puisque la mairie a décidé, sans d’ailleurs les avoir consulté, de démolir leur cité.
      Séverine appartient à la société Axiade, qui va bénéficier d’aides de l’Etat : au total 14 millions d’euros d’ici 2008 pour les travaux de démolition, le relogement et aussi pour la reconstitution de l’offre, c’est-à-dire pour la construction de nouveaux logements (source site de la DDE dans Acteurs du GPV n°7 mars 2006).
      AXIADE veut aller assez vite. (...) lire la suite

    • Création d’un collectif d’habitants à Beaubrun-Tarentaize-Séverine Le 23 mars 2006, une rencontre sur le droit au logement, a eu lieu à l’amicale laïque de Beaubrun. Elle a débouché sur la création d’un collectif d’habitants de tout le quartier. Un peu plus de cinquante habitants, dont une grande majorité de la cité Séverine, étaient venus débattre de l’avenir du quartier, de leur logement et relogement. La mairie de St Etienne a décidé, dans le cadre de la rénovation du quartier, de démolir la cité Séverine, sans d’ailleurs en avoir trop discuté avec les (...)lire la suite

    • Une pétition de l’association Droit Au Logement (DAL) Droit au logement pour tous à Saint Etienne Suite à la mise sur la place publique du rapport de la MIILOS (Mission Interministérielle d’Inspection du Logement Social), rapport qui révèle une attribution des logements à l’OPAC de St Etienne (aujourd’hui dénommé Métropole Habitat) basée sur des critères ethniques, le DAL Loire Sud, a lancé la pétition suivante.
      DROIT AU LOGEMENT POUR TOUS A ST-ETIENNE
      Pour une gestion solidaire et humaine de l’OPAC
      Un rapport officiel de la Mission Interministérielle d’Inspection du Logement Social (...) lire la suite

    • Pour faire valoir votre droit à un logement décent Habitats insalubres, discrimination dans l’attribution des logements, difficulté à se faire reloger dans le respect de ses besoins...telle est la situation vécue par nombre de stéphanois. Cette réalité a été maintes fois mise en lumière, pourtant les familles ou personnes isolées (retraités aux faibles ressources, Rmistes...) se retrouvent souvent seules et démunies dans leur recherche de logement, et les travailleurs sociaux souvent sans solutions. Ces difficultés sont aussi, la (...)lire la suite

  • 60 ans d’Emmaüs Les journées du partage du 2 au 14 novembre 2009 Dans le cadre de ses 60 ans le mouvement Emmaüs, organise les Journées du Partage du 2 au 14 novembre 2009.
    Cette quinzaine se décompose en quatre temps forts, touchant tous les publics : institutionnels, acteurs locaux, accueillis, citoyens. La volonté est de faire de ce grand moment un espace privilégié de rencontre.
    Les thèmes pressentis de travail 1. Le partage citoyen 2. Le partage du savoir 3. Le partage des valeurs
    Le partage citoyen
    « Le partage c’est l’enrichissement matériel et (...) lire la suite

  • A tous ceux qui souhaitent donner une suite à la rencontre du 29 novembre 2008 à la Région Rhône Alpes Rencontre régionale pour construire de vraies solidarités et faire émerger les transformations profondes indispensables. Suite à plusieurs échanges, l’association Entr’actifs de Voiron, le réseau Portail pour l’accès aux droits sociaux de St Etienne, ainsi que la Maison Nelson Mandela de Valence, (qui s’est charger de trouver la salle), nous proposons à tous ceux qui souhaitent penser et donner une suite à la rencontre du 29 novembre 2008 à la Région Rhône Alpes, de nous retrouver :
    Samedi 16 mai de 9H30-10H à 16H à Valence
    Maison des associations, salle Haroun Tazzief, 4, rue Saint-Jean, (...) lire la suite

  • SOLICOOP 42 : un Centre Ressources pour la Solidarité Internationale, la Coopération Décentralisée et le Commerce Equitable Nous présentons le projet de cette nouvelle association, SOLICOOP 42, car elle peut favoriser le développement de la dimension internationale du Portail pour l’accès aux droits sociaux. Nous souhaitons favoriser les échanges internationaux en matière de lutte contre la pauvreté parce que des démarches et conceptions nées ailleurs que dans notre espace national, y compris dans les pays du "sud", peuvent aider à débloquer des situations en France. Inversement certaines de nos expériences (...)lire la suite

  • Un projet de jardin solidaire "Les ateliers de la terre : jardin de la solidarité " A l’origine de ce projet, des bénévoles de l’équipe du Secours Catholique de Saint Jean Bonnefonds, qui souhaitent associer les travailleurs sociaux et la collectivité locale à la mise en place de jardins solidaires.
    Le présent projet est initié par des personnes et des structures qui quotidiennement accueillent, accompagnent des personnes en difficultés. et qui souhaitent promouvoir une nouvelle démarche pour répondre aux situations de pauvreté.
    Habituellement pour remédier aux situations (...) lire la suite

  • Mémoire de quartier Sud-Est A l’invitation du Secours Catholique, 80 personnes se sont réunis au Curé d’Ars pour partager un peu de leur histoire sur le quartier.
    « Je m’souviens qu’avec mes parents, on devait tirer l’eau du puits...Nous n’avions pas besoin de télé. Le lavoir, c’était radio - buanderie ! »
    La mémoire, c’est ce qui permet d’enregistrer l’histoire et ensuite d’aller y rechercher des morceaux choisis... C’est la faculté de remonter dans le temps pour en faire resurgir le passé coloré par le déroulement (...) lire la suite

  • Les après-midi d’Echange... De quoi s’agit-il ? A votre avis ?
    un café littéraire ?
    un temps d’échange de paroles, de textes, de découvertes, de coups de cœur (en musique, poésie, littérature, cinéma...) ?
    La rencontre de personnes venant de multiples horizons pour confronter des idées, des expériences, des connaissances, les mettre en perspective et s’en enrichir mutuellement.
    un lieu d’information, de réflexion et de débat ?
    Sans doute tout cela, et plus encore, grâce à ce que VOUS y apporterez.
    Et, (...) lire la suite

Création mcr-consultants, squelettes sous license GPL. Site réalisé avec SPIP