[Portail pour l’accès aux droits sociaux]

Les habitants de Séverine précisent leurs demandes sur les conditions de leur relogement

Ils viennent d’envoyer une lettre au Maire de Saint Etienne et au Directeur d’AXIADE.

mardi 27 juin 2006 - Georges Günther

Les 62 familles de Séverine vont devoir déménager puisque la mairie a décidé, sans d’ailleurs les avoir consulté, de démolir leur cité.

Séverine appartient à la société Axiade, qui va bénéficier d’aides de l’Etat : au total 14 millions d’euros d’ici 2008 pour les travaux de démolition, le relogement et aussi pour la reconstitution de l’offre, c’est-à-dire pour la construction de nouveaux logements (source site de la DDE dans Acteurs du GPV n°7 mars 2006).

AXIADE veut aller assez vite. Elle a fixé à fin 2007 la date limite pour le relogement de tous les locataires. Un délai manifestement insuffisant pour pouvoir respecter leurs souhaits, et leur permettre de bénéficier des nouveaux logements sociaux qui seront construits ou réhabilités grâce aux aides de la procédure ANRU.

AXIADE a confié le relogement des habitants à une société conseil, "Polygone". Mais au final c’est la commission relogement, présidée par le maire de St Etienne ou par son représentant, qui validera ou pas les propositions faites aux locataires.
Cette commission a été créée pour les quatre quartiers de St Etienne actuellement en cours de rénovation avec la procédure de l’ANRU (Montreynaud, Crêt de Roc, Sud Est, Tarentaize-Beaubrun-Séverine).

Les locataires ont décidé d’intervenir pour défendre leurs droits, faire respecter leur dignité et aspirations. Ils viennent d’envoyer, au Maire de St Etienne et au Directeur d’AXIADE, une lettre qui précise leurs demandes. Cette lettre a été signée par la quasi totalité des familles de la Cité.
En voici le texte (vous pouvez aussi télécharger la lettre en document joint au bas de cet article) :

Monsieur le Maire, Monsieur le Directeur ;

Nous sommes 62 familles de la cité Séverine à vous avoir adressé une lettre le 27 mars dernier, pour vous préciser nos souhaits concernant le déménagement que nous allons subir du fait de la démolition de la cité. Nous n’avons pas reçu de réponse écrite et détaillée.
Suite à deux réunions auxquelles nous avons participé (au CFA du bâtiment et en mairie annexe de Tarentaize), nous avons précisé nos demandes au sein de notre collectif. Les voici :

Nous souhaitons aboutir à la signature pour tous les locataires, d’une convention écrite avec les engagements suivants :

  Le respect des engagements pris dans le plan de relogement de la convention ANRU (Agence nationale de rénovation urbaine), notamment le relogement dans le quartier de 80 % des familles qui le souhaite.
  Des propositions de logements suffisamment diversifiées, sans limitation de nombre, pour que nous puissions intégrer un nouveau logement qui corresponde à nos attentes. Nous voulons aussi avoir la possibilité d’intégrer les logements qui seront construits ou réhabilités dans les deux prochaines années à Beaubrun comme dans d’autres quartiers de St Etienne. Tout ceci nécessite de prendre du temps. Il est donc nécessaire de prolonger les délais au-delà de fin 2007, date avancée par AXIADE pour la fin du relogement.
  Le paiement des frais du déménagement
  Le paiement des cautions et frais d’agence y compris dans le privé
  Le paiement de l’ouverture des compteurs (EDF, GDF, eau) et de la nouvelle ligne téléphonique. Nous demandons qu’AXIADE passe une convention avec les entreprises concernées pour ne pas avoir à avancer ces frais.
  La remise en état de propreté du nouveau logement et le paiement des peintures et tapisseries.
  Une prime pour nous indemniser des divers autres coûts occasionnés par le déménagement (changement d’adresse, inscription des enfants dans une nouvelle école,...) et des désagréments engendrés par ce changement.
  Un accompagnement par des assistantes sociales, pendant les six premiers mois d’installation dans le nouveau logement.

Nous avons appris lors de la réunion en mairie annexe de Tarentaize, que l’état verse à AXIADE pour le relogement une aide de 765 euros par logement, plus 1500 euros pour la remise en état du nouveau logement et la réinstallation. Nous pensons que nos demandes peuvent être financées par ces moyens.

D’autre part, nous payons un loyer pour des bâtiments dont le coût de construction a dû être amorti depuis déjà un certain temps. Nous voulons donc savoir où va actuellement l’argent de nos loyers ? Ne serait-il pas possible de baisser les loyers d’ici la démolition de la cité ? Nous voudrions également avoir des explications sur le montant des charges.

Pour discuter de tous ces points nous vous demandons une réunion avec l’ensemble des locataires. Vous pouvez contacter le collectif par l’une des personnes mentionnées ci-dessous.

Nous vous prions d’agréer, Monsieur le Maire, Monsieur le Directeur, nos respectueuses salutations.

Pièce jointe

Télécharger Nom Extension Taille
Lettre des habitants de Séverine Lettre des habitants de Séverine Word 41 ko

Poster un message

Warning: Illegal string offset 'nom' in /var/www/vhosts/droits-sociaux.fr/httpdocs/ecrire/balise/formulaire_forum.php on line 145 Warning: Illegal string offset 'email' in /var/www/vhosts/droits-sociaux.fr/httpdocs/ecrire/balise/formulaire_forum.php on line 146
modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?

(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Lien hypertexte (optionnel)

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d'informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

Création mcr-consultants, squelettes sous license GPL. Site réalisé avec SPIP