[Portail pour l’accès aux droits sociaux]

Appel des Eglises chrétiennes de la Loire au sujet de la population Rrom séjournant sur Saint-Etienne Métropole

"L’Europe ne se construit pas seulement d’en haut mais à partir de chaque nation, chaque région, chaque collectivité locale."

jeudi 26 août 2010 -

Les églises chrétiennes de la Loire (Eglise Réformée de France Consistoire de la Loire, Eglise Catholique Diocèse de Saint-Étienne) avec le soutien de l’Eglise orthodoxe grecque, de l’Eglise arménienne, et de l’Eglise protestante Baptiste de Saint-Etienne, ont lancé un appel présenté lors d’une conférence de presse le 24 août (voir le compte rendu du Progrès du 25/08/10).
Voici ci dessous le texte de cet appel, qui est également en document à télécharger. Voir aussi sur le site du diocèse.

Appel des Eglises chrétiennes de la Loire au sujet de la population Rrom séjournant sur Saint-Etienne Métropole

Les Rroms sont des êtres humains ; et ils sont européens. Guidés par ce simple constat et face aux événements récents, les responsables des Eglises chrétiennes de la Loire lancent un nouvel appel. De surcroît, les chrétiens appellent Dieu « Notre Père ». Ils ne peuvent mettre de limite au nombre de ses enfants.

Nous encourageons les Rroms à prendre en main leur avenir dans le respect des lois et coutumes des pays qui leur ont ouvert leur frontière. Nous soutenons les associations et les personnes qui, loyalement, les aident au quotidien, et revendiquent des solutions durables. Nous exprimons notre confiance dans les autorités politiques locales, gouvernementales et européennes pour chercher des chemins de justice et de paix, dans la compréhension de leur culture propre.

Mais nous désapprouvons vigoureusement les actions spectaculaires de ces dernières semaines. Qu’apportent-elles sinon des nuits d’angoisses et des ressentiments ? Quelques dizaines de personnes sont reconduites à grand frais ; beaucoup reviendront et des milliers d’autres continueront leur errance, un peu plus amères, un peu moins aimées peut-être.

Nous désapprouvons l’apparente absence de projet européen pour prendre en compte, parmi d’autres, cette population minoritaire. Mais invoquer l’Europe sans faire de proposition n’est pas responsable. L’Europe ne se construit pas seulement d’en haut mais à partir de chaque nation, chaque région, chaque collectivité locale.

En 2012, c’est-à-dire demain, la liberté de circulation dans l’Union européenne ne pourra plus être restreinte. Que ferons-nous ?

Nous lançons quatre appels :

1.S’asseoir à la même table
Nous demandons aux intervenants de s’asseoir à la même table. Travailler ensemble est le meilleur moyen d’aboutir lorsque les situations sont complexes. Pourquoi n’y aurait-il pas une commission permanente au niveau de la communauté d’agglomération Saint-Etienne Métropole, du département de la Loire voire de la région Rhône-Alpes ?

2.Connaître la culture Rrom
Nous proposons de mieux identifier la manière dont la population Rrom gère sa vie communautaire. Cela permettra de mieux l’accueillir ; cela pourrait lui permettre d’avoir une expression collective et une représentation dans la vie des communes où elle séjourne.

3.Elaborer un projet politique
Nous souhaitons que les autorités politiques élaborent un projet pour la population Rrom. Celui-ci ne peut se limiter au respect de la loi et à la protection de notre bien-être. La loi doit être respectée mais elle ne définit pas, à elle seule, ce qui est juste et bon.

4.Renoncer à la force
Nous invitons les pouvoirs publics à renoncer à l’emploi de la force lorsque des intérêts légitimes et évidents ne sont pas en jeu. C’est le cas lorsque des personnes ont trouvé accueil sur des terrains communaux. Il appartient aux pouvoirs publics de mesurer que l’emploi de la force peut devenir une violence faite aux faibles par les forts. Elle engendre alors colère ou désespoir.

Nos communautés prient en élargissant leur cœur tout en confessant leurs péchés. Dans leur prière commune, elles accordent une place au long terme. Elles pensent à ceux qui sont engagés dans la durée, à leurs décisions et à leurs conséquences. Elles ne négligent pas le court terme en demandant pour tous « le pain de ce jour ».

Enfin, croyants que « Dieu est plus grand que notre cœur », nous mettons tout cela sous le regard du Seigneur.

DOMINIQUE LEBRUN, Evêque de Saint-Étienne
Pasteur MAGALI CARLIER, Diaconie du Consistoire de la Loire

Avec le soutien de : l’Eglise orthodoxe grecque, l’Eglise arménienne, et l’Eglise protestante Baptiste de Saint-Etienne.

Contact : Service communication du diocèse de Saint-Etienne : 0679775289

Pièce jointe

Télécharger Nom Extension Taille
L'appel des Eglises chrétiennes L’appel des Eglises chrétiennes PDF 302.5 ko

Poster un message

Warning: Illegal string offset 'nom' in /var/www/vhosts/droits-sociaux.fr/httpdocs/ecrire/balise/formulaire_forum.php on line 145 Warning: Illegal string offset 'email' in /var/www/vhosts/droits-sociaux.fr/httpdocs/ecrire/balise/formulaire_forum.php on line 146
modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?

(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Lien hypertexte (optionnel)

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d'informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

Création mcr-consultants, squelettes sous license GPL. Site réalisé avec SPIP