[Portail pour l’accès aux droits sociaux]

1ère rencontre du groupe de réflexion "l’école pour tous"

Ces rencontres sont à l’intiative de l’association ALPHA.

lundi 25 janvier 2010 - Jean Chabannes

Cette première rencontre s’est déroulée le mardi 19 janvier.
Pour la démarche de ces rencontres voir aussi : L’association ALPHA, développe une 3ème dimension à son intervention : des rencontres mensuelles sur le thème « L’école droit pour tous, devoir pour la cité ? ».

Quelques notes prises par Lionel :

Josiane nous a parlé du groupe qu’elle anime « envie de vivre », de l’engouement qu’a suscité le « jeu de l’Oie » qui a été créé pour mieux faire connaître les droits sur le logement (à l’initiative du Portail pour l’accès aux droits sociaux). Dans ce groupe de femmes immigrées, il y a une envie d’apprendre, de découvrir des choses, de produire pour apprendre autrement qu’avec des conférences, en mettant la « main à la pâte ». Tout le monde est concerné par cette demande d’apprentissage au sens large tout au long de la vie (au niveau de la langue, mais aussi des différents aspects de la vie quotidienne).

Jean a parlé d’un travail qui a été fait dans la région Rhône Alpes par CAP Agir ensemble, où St Etienne était représenté par une équipe issue du groupe de travail sur le logement du Portail, sur la mise en valeur du rôle et de la valeur de la parole des citoyens dans les décisions publiques les concernant. Il est important de mettre en place le rôle de l’animateur (qui fait fonctionner), différent du « maître » (qui dirige et commande) -rôle indispensable pour les enfants qui ont besoin d’être guidés), et de ne pas confondre éducation et accompagnement de la connaissance. Tout le monde doit atteindre l’autonomie de la langue pour pourvoir s’exprimer.

Bernadette a noté que l’apprentissage par la sensorialité était un peu délaissé (surtout dans la culture occidentale). Une formation qui inclut des personnes avec des déficiences sensorielles (sourdes et muettes...) entraîne une dynamique très intéressante pour tout le monde.

Il est important de garder l’idée d’un travail avec un public adulte.

Il faut déconstruire beaucoup pour construire un peu.

Le schéma que propose Jean pour la découverte du monde de l’écrit : le corps / les mains / la tête , dans les trois espaces : la ville, l’atelier, la page. Avec l’idée que l’erreur fait partie du travail d’apprentissage (quand on se trompe on n’efface pas mais on change de crayon...)

Première réaction de Jean Chabannes :

Ces quelques notes de Lionel prises au vol ne constituent évidemment pas le compte-rendu exhaustif de ce premier échange (qui a duré environ deux heures et je ne crois pas que nous ayons eu l’impression de nous ennuyer). Mais elles laissent entrevoir que nous sommes encore loin d’avoir arrêté une ligne directrice et une méthode de travail. C’est une construction collective qui va se faire avec le temps, en associant les apports de tou/te/s les participant/e/s. L’important était de marquer d’une date la pose d’une première pierre.

Pour la suite, il est tout de suite apparu que nous devons inventer un mode de fonctionnement qui associe dans la durée deux modes de participation : la rencontre mensuelle du 3ème mercredi et les apports écrits de celles et ceux qui ne peuvent pas y venir mais sont intéressés à prêter leur cerveau pour cette réflexion essentielle. Nous en viendrons sans doute rapidement à la mise en place d’un blog ou d’un site. En attendant, nous pouvons communiquer en utilisant le site du Portail et les adresses mail des un/e/s et des autres.

D’autres participations nous viendront sans doute d’ailleurs, s’agissant d’un travail qui déborde le cadre d’une ville et d’un territoire, même s’il ne pourra se développer que s’il s’incarne dans des dynamiques locales. J’ai déjà sollicité en ce sens Marie (mon ex-épouse) qui est à Givors et est prête à nous apporter sa réflexion à partir de son expérience de professionnelle de la formation d’adultes et aussi de retraitée attentive (notamment à travers une activité de soutien scolaire).

Mon idée, en proposant ce travail, est d’expérimenter concrètement ce que j’ai exposé dans mon bouquin, où j’ai déposé tout ce que je souhaite investir dans cette association et dans cet espace social que je continue à nommer « l’Alpha ». Mais sans a priori : il n’y a pas de modèle, pas de gourou pour ce qui doit être une création et une construction collective.

J’ai fait référence à ma participation au travail réalisé au cours de l’année 2008 à l’initiative de CAP agir ensemble parce que j’ai trouvé là un exemple vivant de cette formation d’adultes « différente » que je recherche, associant tous les acteurs sociaux : professionnels, politiques et « citoyens concernés ».

Jean Chabannes

Cet article est également publié sur le site de l’association ALPHA.

Contacts pour l’association ALPHA (Apprentissages Linguistiques, Pédagogies Humanistes et Alphabétisation) :
14 rue Deverchère - 42000 St Etienne
tél. : Jean 06 32 76 65 29 - Lionel 06 37 39 35 26
Mail : jean.chabannes@wanadoo.fr

Poster un message

Warning: Illegal string offset 'nom' in /var/www/vhosts/droits-sociaux.fr/httpdocs/ecrire/balise/formulaire_forum.php on line 145 Warning: Illegal string offset 'email' in /var/www/vhosts/droits-sociaux.fr/httpdocs/ecrire/balise/formulaire_forum.php on line 146
modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?

(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Lien hypertexte (optionnel)

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d'informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

Création mcr-consultants, squelettes sous license GPL. Site réalisé avec SPIP