[Portail pour l’accès aux droits sociaux]

Je pense que le RSA supprime à tous les cas les plus précaires un peu plus de leurs aides petit à petit.

mercredi 4 novembre 2009 - Cathy

Je suis dans le 33. Je suis bénéficiaire du RSA depuis le 1er juillet 2009.
Je suis en contrat d’avenir depuis 3 ans, employée de vie scolaire, 26 h par semaine pour un salaire de 810€. J’ai été renouvelée une année de plus, ayant la reconnaissance de travailleur handicapé. Avant la mise en place du RSA, j’étais bénéficiaire du RMI pour une somme de 110 €, élevant un enfant seule et sans pension alimentaire.
Depuis 3 ans, mon revenu n’a pas changé, ma situation non plus. Par contre, je suis passée en taux 3, donc une misère, 70€ par trimestre de bourses de collège, mon fils ayant 13ans.
J’ai reçu le 22 octobre 2009 une notification de la CAF, qui me dit que mon APL diminue de 50€ par mois à compter du 1/11/09. L’explication m’a été donnée : à compter du 30/10/09, pour les anciens bénéficiaires du RMI et en cirma, les calculs pour l’APL ont changé. En effet, jusqu’à présent, lorsque on rentrait dans le cadre d’un cirma, les revenus n’étaient pas pris en compte, alors qu’avec le RSA mon salaire qui n’arrive qu’à 70% du SMIC m’a diminué l’APL de 50 €, soit une perte de 600 € sur un an. J’ai aussi été en arrêt maladie pendant 3 semaines en juin, me suis retrouvée avec un salaire de 475 € (y compris les indemnités journalières payées), et malgré ça, mon droit à RSA n’a pas suivi.
Je pense que le RSA supprime à tous les cas les plus précaires un peu plus de leurs aides petit à petit. Je me doute que la prime de noël sera supprimée, la prime pour l’emploi aussi, les bourses des collèges, taxe d’habitation et redevance télé et cmu.
A force de tirer sur la déprime de ces mères de famille qui s’en sortent si difficilement pour nourrir et subvenir à leurs enfants, je dis bien ces mères puisque les pères à 95% sont absents, ces mères sont au bord du gouffre et elles en arrivent à penser au pire. Moi il m’arrive tous les jours de me poser la question si mon enfant ne serait pas mieux en famille d’accueil une fois que j’en aurais terminé avec ma vie. Il m’est même arrivé de penser l’emporter avec moi, ayant tant de peine à imaginer son futur. Pourvu que je n’en arrive jamais à ce pire. J’ai honte de mon pays qui a le courage de laisser ces mères dans cette précarité, surement parce qu’ils savent qu’une maman ira jusqu’au bout pour ses enfants.

Cathy

Forum

Date par Message
13/12 Je pense que le RSA supprime à tous les cas les plus précaires un peu plus de leurs aides petit à petit.

Comment pouvons un peu reconstruire le lien social et le corps social pour que quelque chose soit possible ensemble ? Ce corps social si abîmé fait que nous avons du mal à voir au-delà de notre individualité, il nous faut donc parvenir à penser davantage au collectif.
Dans cette réponse bien théorique et je vous prie de m’excuser bien tardive, voilà ce que je peux essayer de vous dire, qui, je le souhaite vous redonne un peu de force. Concrètement, sur les incidences secondaires du RSA, vous avez raison sur tout et sur le fait que le RSA ne risque pas de transformer le monde, aussi. Il nous reste la résistance, qui commence par ne pas se faire berner par les effets d’annonce des médias, mettre en commun notre compréhension des rouages administratifs, les utiliser : cela, c’est de la survie, c’est primordial et nécessaire. Mais en faisant cela, on découvre que se retrouver ensemble apporte bien autre chose : on retisse un lien social, on « re »découvre que l’être humain a besoin de la chaleur de l’autre pour accéder à la vie, que réussir seul n’apporte que le néant, qu’à se retrouver ensemble, on n’a pas plus de fric mais on arrive à rire et à dédramatiser les imbroglios administratifs, on se retrouve dans une communauté humaine et au bout d’un temps, on ne veut même pas plus d’argent on veut vivre autrement, on le fait et on découvre aussi qu’on est plus heureux et plus fort, en accord avec nous-même, alors on veut que cela fasse tâche d’huile et on se demande quel est ce système autour de nous, qui érige des valeurs de fric, de pouvoir, de biens matériels, de conquête et de guerre qui détruisent chaque jour ce qui nous fait humain. On se dit qu’il faut changer cela, alors chacun à notre manière parce que qu’on sent qu’on a redécouvert dans cette « petite communauté » qu’on a construit autour de soi le sens même de ce qui rend heureux, on fait ce qu’il faut pour combattre ce système qui veut nous déshumaniser.
Je voudrais que ma réponse, bien humble vous apporte un peu de réconfort (la distance géographique ne me permet pas plus).

Amicalement
Monique Burnichon

11/12 lionel Je pense que le RSA supprime à tous les cas les plus précaires un peu plus de leurs aides petit à petit.

Chère Cathy,

surtout ne te laisse pas aller à la déprime.

Courage encore, et oublies ce que tu as écrit à la fin de ton message.

Ton enfant a besoin de toi, et non d’une famille d’accueil.

Notre société ne pourra changer que par notre action de lutte.

Amicalement

Lionel

je répète : oublies les dernières phrase de ton message :

" Moi il m’arrive tous les jours de me poser la question si mon enfant ne serait pas mieux en famille d’accueil une fois que j’en aurais terminé avec ma vie. Il m’est même arrivé de penser l’emporter avec moi, ayant tant de peine à imaginer son futur. Pourvu que je n’en arrive jamais à ce pire. "

Poster un message

Warning: Illegal string offset 'nom' in /var/www/vhosts/droits-sociaux.fr/httpdocs/ecrire/balise/formulaire_forum.php on line 145 Warning: Illegal string offset 'email' in /var/www/vhosts/droits-sociaux.fr/httpdocs/ecrire/balise/formulaire_forum.php on line 146
modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?

(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Lien hypertexte (optionnel)

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d'informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

Création mcr-consultants, squelettes sous license GPL. Site réalisé avec SPIP