[Portail pour l’accès aux droits sociaux]

Bilan d’un stage intensif d’apprentissage du français avec la méthodologie du « théâtre des langues ».

mercredi 2 septembre 2009 - Jean Chabannes

1- Rappel de l’origine du projet

En janvier 2008, ALPHA ouvrait à l’Amicale laïque de Beaubrun un Atelier de français à l’intention des personnes -principalement demandeurs d’asile- en situation « d’urgence linguistique », sur le principe du volontariat sans contrainte institutionnelle, l’entrée et la sortie étant possible à tout moment.
C’était une initiative militante, totalement bénévole, solution de secours à un besoin évident qui ne trouve plus de réponse adaptée et suffisante, depuis que la plupart des associations locales dont c’est la vocation principale n’ont plus accès à des financements publics appropriés.
Dix-huit mois après, cette initiative a largement fait la preuve de son utilité dans le contexte stéphanois actuel. Plus de 200 personnes y ont effectué un passage plus ou moins long. Cependant, le rythme hebdomadaire léger s’est rapidement avéré insuffisant, et le besoin s’est fait sentir, pour les participants les plus assidus, d’une offre plus intensive. Nous avons souhaité répondre à cette exigence d’efficacité de deux façons : d’une part, mise en place d’un stage intensif d’été (5 semaines en juillet/août) pour établir un temps fort de lancement et d’autre part, élargissement à trois demi-journées par semaine l’ouverture de l’atelier au cours de l’année.
Le stage de « théâtre des langues » qui vient de s’achever constitue donc le premier volet d’un projet de consolidation de la présence d’ALPHA dans le paysage stéphanois des lieux de formation linguistique. A condition toutefois de passer le cap de la reconnaissance institutionnelle et de pouvoir cesser de fonctionner sur une base de pur bénévolat, fût-il « militant ».

2- Les partenariats

-   la « Fontaine », le service d’accueil assuré par l’association Renaître (rue de la Fontaine).
-   la Communauté EMMAÜS Loire
-   la commune de Saint Etienne.

3- Les acteurs

- l’animation
La prise en charge pédagogique du stage a été assurée par les deux animateurs habituels d’ALPHA :
-  Jean CHABANNES, retraité, président fondateur de l’association, poursuit son projet de transmission de son expérience professionnelle en matière d’alphabétisation et d’apprentissage des langues et du français langue étrangère. Ce stage lui offre l’occasion de remettre en forme et de redéployer la méthodologie du « Théâtre des Langues » dont il avait posé les bases à Grenoble dès les années 1975-1980.
-  Lionel THOMINET s’investit bénévolement de façon intensive depuis janvier 2008. Pour lui, ce stage constitue une formation théorique et pratique et une avancée importante de son projet professionnel.
Nous avons bénéficié de la participation bénévole occasionnelle de formateurs amis (merci tout particulièrement à Nicole BRINDAS).
Le stage proprement dit a été précédé d’une période de préparation intensive de deux semaines.

- les participants
Le stage a été annoncé un mois à l’avance à l’atelier du mercredi et aux différents lieux où les personnes sont orientées vers nous. Le recrutement s’est fait par inscription volontaire, ce qui constituait pour chacune un engagement moral qui a été dans l’ensemble bien tenu : sur 19 inscriptions de principe, 12 participants réguliers. A ce noyau de base est venu s’ajouter le petit groupe de personnes qui a fait l’objet d’un accord avec la communauté Emmaüs : quatre la première semaine, trois la seconde semaine.
Seulement deux participants (de nationalité marocaine) ne sont pas des demandeurs d’asile. Les origines nationales sont diverses (principalement Afrique non francophone et Europe de l’Est). Le degré de scolarisation est inégal (du niveau universitaire à l’analphabétisme complet). Cette grande variété des situations n’a pas été un handicap mais au contraire une richesse, favorisant les échanges et la solidarité entre les apprenants : c’est l’un des principes sur lesquels repose le « théâtre des langues ».

4- Les principes

L’objectif principal et l’esprit qui anime le « théâtre des langues » sont proposés dès le premier jour du stage sous forme d’affichettes et d’un texte distribué, rédigé en termes simples, expliqué et commenté. Il souligne la priorité de la communication et de l’accès à la parole, par rapport aux préoccupations de stricte conformité linguistique.
Cela ne met pas en péril l’efficacité de l’apprentissage en lui-même, bien au contraire. La méthodologie du « théâtre des langues » est issue de deux constats déjà anciens : d’une part, l’intérêt social et la pratique en situation réelle sont les meilleurs vecteurs de l’apprentissage, dès lors que les bases techniques sont posées ; d’autre part, pour poser ces bases, l’exercice par le jeu (tant au sens ludique que théâtral) et la réalisation concrète sont plus efficaces que la simple répétition « scolaire » de structures grammaticales ou de listes de mots par thèmes lexicaux.

- repas partagé
Le principe de fonctionnement sur une journée continue de 6 heures incluant la période du repas, de midi à 14h, découle moins d’une disposition de commodité que d’une réelle intention didactique. Depuis un certain nombre d’années, on voit se multiplier les expériences d’intégration dans les stages linguistiques de cet espace de vie commune qui allie la convivialité, l’apprentissage langagier concret et l’échange libre entre les participants.

- ouvertures
Le stage n’est pas conçu comme un espace de formation en vase clos : l’ouverture sur la ville, le repérage des lieux significatifs sur le plan pratique, administratif ou culturel est une préoccupation importante. La visite du Musée de la Mine a constitué un point fort du stage : à cet évènement proposé le premier dimanche d’août sur la base du volontariat, seulement 2 personnes n’ont pas participé.

5- Le déroulement

Les journées du stage se déroulent selon un cycle très simple :
-   les deux heures du matin sont employées pour développer la capacité d’écouter et de comprendre, de parler et d’échanger oralement sur une thématique d’actes de communication définie pour chaque semaine (se connaître, se déplacer dans l’espace, décrire, suivre le fil du temps, donner son avis et débattre, se souvenir du passé et comparer avec le présent, imaginer...). L’apprentissage de la capacité à produire de la parole est stimulé par une succession de jeux où l’on utilise au maximum l’espace de la grande salle polyvalente ;
-   la première partie de l’après-midi est consacré à la mise en forme écrite , individuelle ou par petites équipes, de ce qui a été dit tout en jouant le matin et de toutes les productions orales que les participants tentent d’apporter en complément ou en commentaire, voire tout à fait hors sujet ;
-   la fin de la journée est employée à lire, exposer et commenter avec l’ensemble du groupe les productions écrites de l’après-midi.
La légèreté des moyens humains et matériels ne nous a pas permis de développer toutes les dimensions du « théâtre des langues », notamment le travail sur l’écoute et la mémoire auditive qui nécessite un équipement sonore de bonne qualité et une disponibilité supplémentaire pour la préparation technique.
Nous avons également regretté de n’avoir pu assurer que de façon discontinue et sans le recul d’une position d’observateur l’enregistrement audio et vidéo de la plupart des séquences. L’ensemble du matériel de préparation et de travail, des productions écrites des participants et des photos prises sur le vif au cours du stage sera cependant collecté sous la forme d’un document de synthèse et d’un diaporama.

6- Le budget

Nous étions extrêmement limités dans nos dépenses, à l’intérieur d’un budget réduit à la portion congrue. La réalisation financière du stage se résume simplement, pour notre association, aux chiffres suivants :
-  En recettes : 1000 € de subvention de la mairie de St Etienne et 600 € de réserves de l’association.
-  En dépenses, 1400 € au total : 400 € pour les repas, 500 € de vacations des intervenants, 100 € de charges salariales, 250 € d’équipement et de papèterie, 150 € de déplacements, 50 € d’assurance.

7- L’évaluation

La dernière après-midi de chaque semaine se termine par le rituel de la réunion de bilan/évaluation. Il répond à l’un des principes essentiels du « théâtre des langues » : les participants sont des acteurs adultes, conscients et responsables et il n’est pas possible d’envisager sans eux un travail d’évaluation et de révision continue des objectifs face aux résultats obtenus.
L’adhésion à la « charte » (cf. « les principes ») a été immédiate et spontanée, les termes employés étant immédiatement compris et approuvés de toutes et tous. La mise en pratique de l’esprit de reconnaissance et d’entraide s’est faite tout naturellement et s’est ajustée et approfondie au fur et à mesure de l’avancée du stage.
Sur le plan de l’efficacité et en termes d’apprentissage, il est clair que l’accent mis sur le fonctionnement collectif et le jeu social ont facilité la communication entre les personnes et entre les groupes linguistiques. C’était un choix de privilégier cet aspect « de groupe » en renvoyant au travail de l’atelier au cours de l’année l’approfondissement individuel et le traitement séparé des différentes catégories de problèmes d’apprentissage : alphabet latin, grammaire, phonétique…

8- Les perspectives

Sans entrer ici dans les détails techniques, le bilan du stage est donc satisfaisant, en dépit des handicaps liés à l’étroitesse du budget.
L’enjeu était de poser les bases d’un fonctionnement durable à une action qui ne saurait se développer sans quitter l’ornière du simple bénévolat militant. La difficulté étant de trouver, dans le contexte politico social actuel, les sources de subventions indispensables.
Suite à l’échec relatif de notre première tentative de demandes de subventions, il s’agissait d’établir la preuve de l’utilité et de l’efficacité du dispositif pédagogique proposé, à l’appui d’une nouvelle campagne qui commence maintenant.
L’objectif premier (octobre/décembre 2009) est d’assurer la mise en place d’un « emploi aidé ». La poursuite de cette expérience et l’existence même d’ALPHA sont immédiatement liées à l’aboutissement de ce premier palier.
Au-delà de cette première pierre indispensable, nous espérons (au cours de l’année 2010) pouvoir construire les bases d’un dispositif durable de recherche/action autour du travail du « théâtre des langues » qui intègre la formation des animateurs, d’élaboration et d’édition d’outils spécifiques.
C’est possible à deux conditions :
-   constituer et former une véritable équipe d’animateurs salariés (au minimum trois) réunissant des expertises complémentaires, pas seulement dans le domaine linguistique (théâtre, psychopédagogie, culture, droits des étrangers, travail social et accès aux droits sociaux…). L’équipe de base pourra s’enrichir d’un renfort bénévole précieux et nullement incompatible (étudiants stagiaires ou non, jeunes volontaires, retraités, formateurs en formation…) ;
-   évoluer en toute autonomie à partir d’un espace propre adapté et bien situé dans l’espace urbain, qui n’a pas besoin d’être de grandes dimensions, puisque de nombreux aspects de l’action auront pour support les lieux naturels de vie sociale et culturelle existant dans la ville.

Fait à St Etienne, le 13 août 2009
Jean CHABANNES, président de l’association.

ALPHA tiendra son assemblée générale mardi 8 septembre 2009 de 12H à 14H à l’amicale laïque de Beaubrun, 14 rue Claude Deverchère 42000 St Etienne. Elle est ouverte à toutes et tous.
Contacts : 06 32 76 65 29 ou 06 37 39 35 26

Forum

Date par Message
9/09 Bilan d’un stage intensif d’apprentissage du français avec la méthodologie du « théâtre des langues ».
bilan trés positif donc une expérience à renouveler chaque année peut etre pas qu’en été pourquoi ne pas programmer cette intervention plusieurs fois dans l’année ?

Poster un message

Warning: Illegal string offset 'nom' in /var/www/vhosts/droits-sociaux.fr/httpdocs/ecrire/balise/formulaire_forum.php on line 145 Warning: Illegal string offset 'email' in /var/www/vhosts/droits-sociaux.fr/httpdocs/ecrire/balise/formulaire_forum.php on line 146
modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?

(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Lien hypertexte (optionnel)

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d'informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

Création mcr-consultants, squelettes sous license GPL. Site réalisé avec SPIP