[Portail pour l’accès aux droits sociaux]

La santé n’attend pas !

Je n’avais pas imaginé que j’allais vivre un remake d’Indiana Jones à travers la France !!!!!!!!!! Vive Internet !!!!!!!!!

samedi 18 avril 2009 - Claudie du groupe Stop Misère

Texte lu lors de la présentation du dossier annuel de la MRIE le 30 mars 2009 à Lyon.

Je suis infirmière dans une maison de retraite à Grenoble.
EN FEVRIER 2007, j ai été victime d’un accident sur mon lieu de travail. Le diagnostic était sévère (double épanchement de synovie, fissure de la rotule et entorse interne du ménisque)

APRES 10 MOIS d’arrêt de travail et de soins et malgré une douleur persistante au genou, en accord avec mon médecin, mon employeur et la CPAM, il a été convenu d’une reprise de travail à mi-temps thérapeutique pour LE 1er DECEMBRE 2007.
Lorsque j’étais en arrêt ,mon salaire était maintenu par mon employeur. Du fait de ma reprise, j étais payée à 50% par mon employeur et le complément de salaire devait être pris en charge par la sécurité sociale. AU 28 DECEMBRE 2007 mon employeur me versait donc la moitié de mon salaire soit 790 EUROS et le 05 JANVIER 2008 il adressait a ma caisse CPAM une attestation de salaire ainsi qu’ un état d’heures afin que celle-ci procède rapidement au versement des 50% restants.
LE 25 JANVIER 2008 n’ayant toujours aucun versement, je me suis rendu à mon centre CPAM qui m’a dit de me rendre au centre des Alliés qui est le seul a gérer les accidents de travail. Au centre des Alliés, on m’a informé que le suivi des dossiers bloqués se faisait par téléphone sans toutefois pouvoir me dire pourquoi le dossier était bloqué. Je suis donc rentrée chez moi faire le numéro en 08…….., après avoir laissé défiler le message j’ai composé le 5 pour parler avec un agent que j ai eu après 6 minutes d’attente. Après m’avoir écouté l’agent m’a demandé mon numéro de sécurité sociale et m’a informé que mon dossier était suivi par un autre agent qui était en ligne. J’ ai donc patienté 10 minutes de plus, puis l’agent responsable du suivi de mon dossier m’a expliqué que j’étais en communication avec CALAIS dans le Nord et qu’il allait envoyer à ma caisse de GRENOBLE un numéro de suivi ainsi qu’un code confidentiel, qui me serait ensuite expédié chez moi par ma caisse de GRENOBLE en sachant que les courriers de GRENOBLE sont traités par le centre de tri de MARSEILLE !!!!!!!!!!!! VOUS ETES TOUJOURS LA ???????
Je résume : ma lettre allait partir de CALAIS pour GRENOBLE puis de GRENOBLE pour MARSEILLE avant d’arriver dans ma boite à GRENOBLE !!!!!!!!!!!! J’étais abassourdie car je n’avais pas imaginé que j’allais vivre un remake d’INDIANA JONES à travers la France !!!!!!!!!! VIVE INTERNET !!!!!!!!!

Les jours ont ainsi défilés.
Le 05 FEVRIER 2008, je demandais à mon employeur s’il savait pourquoi je n’avais toujours pas été payé depuis ma reprise début DECEMBRE 2007. Il m’a informé qu’il avait reçu un courrier de la CPAM pour complément d’informations. A savoir : POURQUOI CETTE EMPLOYEE A REPRIS LE TRAVAIL LE 3 DECEMBRE 2007 ALORS QUE SON MEDECIN A ETABLI UNE REPRISE POUR LE 1er DECEMBRE ? REPONSE de l’employeur : cette employée n’ayant pas travaillé depuis 10 mois il nous paraît DIFFICILE de la faire reprendre SEULE A MI-TEMPS THERAPEUTQUE EN WEEK END, d’autant que sur son planning, elle était de repos hebdomadaire !!
Nous étions maintenant le 10 FEVRIER 2008 ! CELA FAISAIT PLUS DE 2 MOIS que j’avais repris le travail et ma situation financière était à l’agonie : en effet avec 790 EUROS de salaire pour 690 EUROS de loyer il me restait 100 EUROS, plus mon autorisation de découvert pour payer l’électricité, mes 2 crédits, le téléphone, l’assurance d’appartement, la mutuelle et les frais de déplacements et la nourriture pour ma fille et moi-même. D’AUTANT QUE LE TELEPHONE SUR LES 08 SURTAXES ET LES DEPLACEMENTS SUPPLEMENTAIRES COUTENT TRES CHERS !!!
Je devais reprendre le travail en douceur, je me suis retrouvée épuisée, relancée, harcelée par des organismes de crédits qui m’ont fichée aux incidents de paiements ; par des relances incessantes de ma banque qui rejetait les paiements et qui me facturait 20 EUROS par rejet et parfois même pour des sommes inférieures au montant de ses rejets ; une perte de mon autorisation de découvert ; le blocage de ma carte bancaire et des frais pour le mois de février D’UN MONTANT DE 220 EUROS. Il est a noter que ma mutuelle et mon assurance appartement n’ont pas été rejetés et pour cause JE SUIS ASSUREE CHEZ EUX !!!!!!

Le 20 FEVRIER 2008, j’ai enfin reçu mon code de la CPAM /dossier en attente.
Le 22 FEVRIER 2008, j’ai demandé à mon employeur de les joindre afin d’accélérer le dossier de paiement. Après une longue insistance de sa part, il est enfin arrivé à obtenir un seul interlocuteur qui nous a conseillé de renvoyer tout le dossier par fax en précisant dessus « URGENT » !
LE 10 MARS 2008, après consultation de mon dossier sur INTERNET, je décidais d’appeler mon interlocuteur qui m’a confirmé la réception du fax et m’a dit que celui-ci serait traité EN URGENCE DANS UN DELAI DE 6 A 8 SEMAINES ! Lorsque j’ai raccroché le téléphone, ma fille est rentrée , elle m’a regardé et m’a dit : qu’est ce qu’on mange ? Alors, j’ai repris le téléphone, j’ai appelé mon employeur et je lui ai demandé de me remettre à plein temps sur mon planning !
LE 12 MARS 2008 CONTRE AVIS MEDICAL ET APRES 3 MOIS DE GALERE j’ai repris le travail à plein temps et ce, malgré une douleur persistante au genou !

SI VOUS CROISEZ UN JOUR DANS UNE MAISON DE RETRAITE UNE INFIRMIERE QUI BOITE OU SE PROMENE AVEC SA BEQUILLE VOUS N’ETES PAS DANS UN NOUVEL EPISODE DE DOCTEUR HOUSE MAIS BIEN DANS LA REALITE EN France en 2009. RASSUREZ VOUS QUAND MEME SI UN JOUR UN DE VOS PROCHES RENTRE DANS NOTRE MAISON DE RETRAITE NOUS NE LE METTRONS PAS EN ATTENTE 8 SEMAINES ENTRE LA PHOTOCOPIEUSE ET LE FAX. CETTE PLACE EST DEJA OCCUPEE : C’ EST CELLE DE LA POUBELLE !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Et qui sais ? peut-être bientôt pour joindre les services d’urgences vous devrez composer le 08 et entendre :
pour une gastro………………………….......faites le 1
pour une fracture……………………….......faites le 2
pour une chute…………………………........faites le 3
pour une déshydratation…………….....faites le 4
et enfin pour une crise cardiaque……faites le 9

Claudie qui participe au groupe Stop Misère de Grenoble

Pour contacter le groupe Stop Misère de Teisseire-Malherbes de Grenoble :
stop.misère@yahoo.fr ou Catherine Di Leo : melusine1995@yahoo.fr

Pour prendre connaissance des autres textes de groupes d’habitants lus lors de la présentation du dossier annuel de la MRIE voir la rubrique :
"Paroles de groupes d’habitants lors de la présentation du rapport annuel de la MRIE le 30 mars 2009"

Poster un message

Warning: Illegal string offset 'nom' in /var/www/vhosts/droits-sociaux.fr/httpdocs/ecrire/balise/formulaire_forum.php on line 145 Warning: Illegal string offset 'email' in /var/www/vhosts/droits-sociaux.fr/httpdocs/ecrire/balise/formulaire_forum.php on line 146
modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?

(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Lien hypertexte (optionnel)

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d'informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

Création mcr-consultants, squelettes sous license GPL. Site réalisé avec SPIP