[Portail pour l’accès aux droits sociaux]

Nous ne sommes pas une menace, nous sommes une richesse.

Les rroms sont la grande minorité ethnique de l’Union Européenne et, pour l’instant, elle est maltraitée dans la grande majorité des pays de l’Europe.

samedi 18 avril 2009 - Romica

Texte lu lors de la présentation du dossier annuel de la MRIE le 30 mars 2009 à Lyon.

Je m’appelle Romica, j’habite St Etienne. Je suis rrom roumain. Je suis marié et j’ai quatre enfants tous scolarisés. Je suis en France depuis 2002.

Je n’ai pas ici le temps pour expliquer ma vie de 2002 au 1er janvier 2007 date de l’entrée de la Roumanie dans l’Union Européenne.

En 2007 j’ai eu un vrai espoir de pouvoir travailler et vivre dignement. Je suis plombier et en France il manque des plombiers. J’ai donc cru que j’allais trouver rapidement un travail. Ca n’a pas été le cas à cause des énormes obstacles administratifs que les roumains doivent surmonter et qui nous mettent dans la quasi impossibilité de trouver un travail officiel. Par exemple :
J’ai eu des rendez vous avec des employeurs plombiers qui voulaient m’embaucher. Mais chaque fois, quelques jours après, ils me rappelaient pour me dire : « Désolé je me suis renseigné à la préfecture et c’est très difficile déjà à cause de la somme de 900 € que je dois verser à l’ANAEM et, en plus, il faut remplir un dossier compliqué et il y a un délai de 2 à 4 mois pour la décision du Préfet. Or nous avons besoin de quelqu’un tout de suite. »
J’ai aussi contacté une entreprise de travail intermédiaire, STAF42. Le directeur a accepté de remplir le dossier d’autorisation d’embauche, de payer la somme à l’ANAEM et d’attendre le délai de réponse de la préfecture et de la DDTE. Au bout de trois mois j’ai reçu une réponse négative pour 3 raisons :
  C’était un CDD et non un CDI.
  C’était à temps partiel et le salaire était donc inférieur au SMIC mensuel.
  Les primo-migrants n’ont pas le droit de bénéficier des contrats de travail permettant l’insertion professionnelle.
Une agence d’intérim a accepté de prendre ma candidature (beaucoup refusent) mais je n’ai jamais eu de propositions.
Comment trouver du travail avec de telles conditions ?

JPG - 71 ko
©droits réservés

Avec le travail, le logement est l’autre condition pour qu’une vie normale soit assurée.
Je vivais en squat avec ma famille jusqu’en juillet 2007. Grâce aux prestations familiales de la CAF et à l’aide au logement j’ai trouvé un appartement parce que j’ai pu payer le loyer. Depuis l’entrée de la Roumanie dans l’Union Européenne nous avions pu accéder aux droits sociaux en tant que citoyens européens.
Mais depuis septembre 2008, les prestations familiales et l’aide au logement ont été coupés à cause d’une nouvelle circulaire de la CNAF. Cette circulaire dit : pour avoir des prestations familiales et l’aide au logement, il faut un "droit au séjour", c’est-à-dire une couverture maladie en Roumanie et un revenu régulier en France.
Donc, depuis septembre 2008 je ne peux plus payer mon loyer. Je me trouve en procédure d’expulsion de mon logement. Avec le réseau de solidarité j’ai saisi le Tribunal des Affaires de la Sécurité Social contre la suppression de mes prestations familiales, mais en attendant je ne peux plus payer mon loyer et mes charges.
Parce que je suis rrom roumain, le 115 refuse de m’accueillir. Je risque donc comme beaucoup d’autres familles rroms roumaines de me retrouver en squat dans des conditions déplorables. Pourtant mes enfants ont les mêmes besoins que les autres enfants.

Je suis citoyen européen et je n’ai pas les mêmes droits des autres citoyens européens. Il y a des règlements, des circulaires, qui nous empêchent de vivre, en contradiction avec les droits de l’homme, les droits de la famille, les droits des enfants, les principes et les règlements de l’Union Européenne. On nous refuse maintenant la CMU et même, dans de plus en plus de cas, l’AME (l’Aide Médicale d’Etat).

Jusqu’aux environs de 2004, c’était dans les faits l’égalité des droits pour les citoyens de l’Union Européenne. Depuis l’entrée des pays pauvres de l’Est de l’Europe en 2004 et de la Roumanie et Bulgarie en 2007, cette égalité a été remise en cause parce que les pays riches de l’Europe ne veulent pas partager leurs richesses avec les populations des pays pauvres de l’Est. Ce partage est pourtant nécessaire pour une Europe humaine.
Pourtant nous avons nous aussi des capacités, nous pouvons participer au développement des richesses et de la vitalité en France. Nous ne sommes pas une menace, nous sommes une richesse. Les rroms sont la grande minorité ethnique de l’Union Européenne et, pour l’instant, elle est maltraitée dans la grande majorité des pays de l’Europe.

Je demande que les responsables politiques et administratifs de toute la région Rhône Alpes acceptent un processus de discussion pour examiner, avec nous et les organisations de solidarité, des mesures à mettre en œuvre pour améliorer notre situation.
En matière de travail il faut accepter les CDD et les temps partiels. Il faut abandonner la procédure d’autorisation administrative comme l’ont fait beaucoup de pays européens. Il faut rétablir l’égalité dans l’accès aux droits sociaux, notamment pour les prestations familiales et la couverture maladie. Il est nécessaire de créer des lieux d’hébergements décents pour sortir des terrains bidonvilles et des squats. Certaines agglomérations en France expérimentent déjà ce type d’accueil.

Si nous mangeons, si nous respirons, si nous réfléchissons, c’est que nous sommes des êtres humains.

Romica

Romica participe au réseau de solidarité avec les rroms de St Etienne et au réseau du Portail pour l’accès aux droits sociaux. Contact : contact@droits-sociaux.fr Voir la présentation qui a été faite de ce réseau lore de cette journée : Texte de présentation lors de la rencontre autour de la publication du dossier annuel de la MRIE le 30 mars 2009

Poster un message

Warning: Illegal string offset 'nom' in /var/www/vhosts/droits-sociaux.fr/httpdocs/ecrire/balise/formulaire_forum.php on line 145 Warning: Illegal string offset 'email' in /var/www/vhosts/droits-sociaux.fr/httpdocs/ecrire/balise/formulaire_forum.php on line 146
modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?

(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Lien hypertexte (optionnel)

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d'informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

Création mcr-consultants, squelettes sous license GPL. Site réalisé avec SPIP