[Portail pour l’accès aux droits sociaux]

Epicerie Solidaire des 4 ponts

Une épicerie au coeur de la plaine du Forez

jeudi 22 janvier 2009 - Tonio Silveira

Le présent projet est initié par des personnes et des structures qui quotidiennement accueillent, accompagnent des personnes en difficultés présentes sur Andrézieux-Bouthéon, Bonson, Saint Just Saint Rambert, Saint Marcellin en Forez, Sury le Comtal et qui souhaitent répondre différemment aux situations de pauvreté. Des structures, associations, CCAS, remédient aux problèmes des familles en difficultés financières par la distribution de colis, de bons alimentaires. Nous souhaitons répondre différemment aux situations de pauvreté. Notre projet s’inscrit dans une complémentarité avec ces différentes approches.

Cette épicerie solidaire permettrait :
-   d’aider les familles en situation précaire, à faire leurs achats, gérer un budget et améliorer leur équilibre alimentaire ;
-   de ne pas stigmatiser ces familles, en étant une épicerie de « proximité » ouverte à toute personne ayant préalablement obtenu un accord auprès d’un travailleur social ou de la Conseillère en économie sociale et familiale de l’épicerie ;
-   des ouvertures, en proposant un espace de partage, d’échange et de convivialité.

Au moyen des objectifs suivants :
-  favoriser l’accès à l’information ;
-  créer du lien entre les participants (bénéficiaires, bénévoles, partenaires et salariés) ;
-  favoriser la prise de parole et d’initiatives, l’échange d’expériences, pour construire des projets individuels ou collectifs ;
-  travailler en partenariat avec l’ensemble des acteurs du territoire.

Bien entendu, nous ne pouvons concevoir ce projet sans l’implication des habitants confrontés à ces situations. Au-delà du côté purement financier, l’épicerie solidaire se veut être un lieu où chacun se retrouve dans la dignité, dans le partage, dans l’idée de s’en sortir soi-même afin de retrouver un bien-être personnel et collectif.

Le projet vise à inscrire les participants dans une démarche de construction et de reconstruction citoyenne participative. Il s’agit de promouvoir la citoyenneté et la dignité, comme chemin, pour la promotion individuelle, en s’appuyant sur les aspirations des personnes en situation de pauvreté et en les engageant dans des réalisations concrètes. Par cette démarche nous espérons passer de « l’assistanat » à des démarches d’autonomisation des individus. Pour cela nous souhaitons mettre en place avec les personnes qui vivent ces situations des ateliers pédagogiques axés sur l’accès aux droits, sur l’équilibre alimentaire, la gestion du budget, mais également permettre aux personnes de se donner des projets individuels ou collectifs qu’elles auront à mettre en œuvre.

Ce travail n’a pu se faire, sans la participation et la concertation avec l’ensemble des acteurs qui de près ou de loin sont en relation avec ces personnes en difficulté.
Cette démarche innovante sur le territoire a permis à des acteurs diversifiés qui n’avaient pas toujours pour habitude de se retrouver ensemble, de réfléchir à un projet commun, à une dynamique d’accompagnement, de suivi en relation avec l’aide alimentaire. Nous avons privilégié, pour se faire, une démarche participative et concertée. L’objectif est de décloisonner, à partir de l’engagement des personnes en difficulté, de trouver conjointement des réponses aux problématiques repérées.

Dans un premier temps le « comité de pilotage » a organisé une rencontre en faisant appel à l’ensemble des collectivités locales du territoire. Des élus ont répondu ainsi que l’observatoire social de Saint Just Saint Rambert, la mission locale du Forez. Aujourd’hui 5 collectivités locales semblent s’engager dans le projet. D’autres pourront bien entendu rejoindre la dynamique quand elles le souhaiteront. Nous avons également associé les habitants et les structures qui souhaitent s’engager dans le projet : les travailleurs sociaux, les associations caritatives, les associations de commerçants, etc....

Aujourd’hui nous souhaitons mettre en place l’épicerie solidaire des 4 Ponts. Elle pourra répondre à des urgences, mais sera surtout un espace d’accompagnement, de responsabilisation. Nous devons favoriser l’implication des personnes concernées par l’aide alimentaire en passant de l’accompagnement à la mise en responsabilité des personnes.
Pour le permettre, cette épicerie ne sera pas uniquement un lieu de vente, mais nous y retrouverons un espace convivialité, d’échanges, un espace d’accès aux droits, d’ateliers d’insertion, de paroles, de mises en œuvre de projets.

Tonio Silveira

Poster un message

Warning: Illegal string offset 'nom' in /var/www/vhosts/droits-sociaux.fr/httpdocs/ecrire/balise/formulaire_forum.php on line 145 Warning: Illegal string offset 'email' in /var/www/vhosts/droits-sociaux.fr/httpdocs/ecrire/balise/formulaire_forum.php on line 146
modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?

(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Lien hypertexte (optionnel)

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d'informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

Création mcr-consultants, squelettes sous license GPL. Site réalisé avec SPIP