[Portail pour l’accès aux droits sociaux]

Suite à la rencontre du 29 novembre, bilan et perspectives du groupe logement du portail pour l’accès aux droits sociaux

lundi 29 décembre 2008 -

Il propose d’organiser une rencontre en novembre 2009, pour le sud du département de la Loire, avec les groupes qui ont participé le 29 novembre 2008 et de nouveaux groupes.

Les gens étaient heureux, les gens discutaient dans tous les coins, les gens parlaient à tout le monde, cela m’a fait penser à de la ferveur populaire. Tout le monde se côtoyait, on se retrouvait comme si on se connaissait depuis longtemps.
On est pris dans une ambiance, même si on n’est pas « militant », on a envie de le devenir. Il y avait de la confiance, les gens parlaient de leurs affaires, on pouvait laisser les choses le temps de midi en toute confiance. Personne ne se jugeait, on se respectait, on respectait la parole de l’autre.
J’ai par exemple discuté avec un vigneron, s’était « marrant » car je n’aurai jamais pu avant rencontré un vigneron. Il y avait plein de monde, des gens de différentes cultures et de professions différentes.
J’ai reconnu de nombreuses personnes, que j’avais vues avec ATD. Dans les plénières quand ils ont parlé de la parole des élus, ils ne l’ont pas assez pris la parole. Ils n’étaient pas assez nombreux et en même temps ceux qui étaient là étaient les plus motivés et intéressés par le travail que nous faisons. Mais peut-être ne sont-ils pas très à l’aise avec la démocratie participative ? Dommage que cela ne soit pas reconnu aussi au niveau des députés qui décident les lois, cela aurait été bien qu’ils soient aussi présents.
J’ai regretté qu’il n’y ait pas de nouveau rendez-vous fixé tous ensemble pour faire le point entre deux rencontres de se type là.
Les gens ont beaucoup demandé de lieux pour discuter, mais des lieux existent déjà, ce qui manque ce sont des lieux de co-décision, de coopération entre élus, habitants et professionnels. Il manque des lieux, où l’on parle des causes des problèmes, où l’on trouve des solutions communes.
Souvent dans ces lieux, on attend les gens, on pense qu’ils vont venir et en fait les gens ne viennent pas. Il faut inventer de nouveaux lieux, sortir de nos habitudes et ALLER VERS les gens. C’est en utilisant tous les lieux de la vie quotidienne, tous les temps de rencontres informels, que nous pouvons parler de nos problèmes, inviter à boire un café à la maison pour trouver des solutions, pour faire avancer les choses. Il faut discuter des problèmes entre personnes là où nous vivons.
Car cela partirait directement de la source, c’est peut-être difficile à organiser, car cela demande de démultiplier les espaces, mais nous devons passer par là pour y arriver. Plus on mobilisera de monde, plus on pourra obtenir des choses. Nous devons utiliser également les espaces existants (groupe d’alpha, centre sociaux), pas pour faire de l’activisme ou des activités, mais les utiliser comme éléments pour parler de la vie quotidienne, des solidarités vécues en famille, entre amis, sur le quartier... parler des problèmes de fonds.
Il faudrait que les élus renforcent leur côté humaniste, qu’ils se soucient plus des gens et qu’ils soient à nos côtés. Si les élus étaient plus proches de nous, le monde serait différent.
On doit être une force de proposition et organiser à Saint-Etienne des choses.

Notre groupe propose d’organiser une rencontre en novembre 2009, pour la Loire sud, avec les groupes qui ont participé le 29 novembre 2008 et de nouveaux groupes. Cette rencontre serait ouverte aux professionnels et élus.
Nous pourrons pendant un an préparer en utilisant comme outil le réseau portail pour l’accès aux droits sociaux. On proposera à chaque groupe d’ouvrir un cahier des quartiers (qui serait un fil conducteur de notre rencontre) où les groupes pourront noter les constats, les solidarités, les expériences d’un travail entre élus, citoyens et professionnels. Les textes pourront être mis sur le site du portail pour l’accès aux droits sociaux. Chaque groupe pourra s’il le souhaite utiliser d’autres outils d’expressions, album photo, mur d’expressions etc.... toutes les informations recueillies seront sur le site.
L’idée de cette rencontre est de situer les problématiques de chaque groupe, et montrer comment chaque groupe s’organise pour trouver des solutions, comment les élus et professionnels sont associés et impliquer.
Nous allons mettre en place à la rentrée un groupe de travail piloté par le groupe logement du portail pour l’accès aux droits sociaux...

Groupe logement du portail pour l’accès aux droits sociaux

Ci dessous en document à télécharger la présentation de l’activité de ce groupe le 29 novembre lors de la rencontre "Pauvreté, précarité, quelle démocratie participative pour qu’elle transformation ?".

Pièce jointe

Télécharger Nom Extension Taille
Présentation, le 29 novembre, de l'activité du groupe logement du portail pour l'accès aux droits sociaux Présentation, le 29 novembre, de l’activité du groupe logement du portail pour l’accès aux droits sociaux Word 58 ko

Poster un message

Warning: Illegal string offset 'nom' in /var/www/vhosts/droits-sociaux.fr/httpdocs/ecrire/balise/formulaire_forum.php on line 145 Warning: Illegal string offset 'email' in /var/www/vhosts/droits-sociaux.fr/httpdocs/ecrire/balise/formulaire_forum.php on line 146
modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?

(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Lien hypertexte (optionnel)

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d'informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

Création mcr-consultants, squelettes sous license GPL. Site réalisé avec SPIP