[Portail pour l’accès aux droits sociaux]

Ouvrez des lieux d’accueils dignes et durables pour les familles rroms de St Etienne.

Lettre adressée par 23 associations et syndicats au Maire de St Etienne, au Président du Conseil Général, au Préfet de la Loire.

mercredi 10 décembre 2008 -

Voici ci dessous une lettre envoyée par 23 associations et syndicats de l’agglomération stéphanoise au Maire de St Etienne et Président de la communauté d’agglomération, au Président du Conseil Général, au Préfet de la Loire, pour demander de les rencontrer en vue d’examiner l’ouverture et l’aménagement de lieux d’accueils dignes et durables pour les familles rroms qui vient actuellement, avec leurs enfants, dans des squats minables sur la ville de St Etienne.
Puisque nous fêtons le 60ème anniversaire de Déclaration Universelle des Droits de l’Homme, rappelons que sont article 25 affirmait :
"1. Toute personne a droit à un niveau de vie suffisant pour assurer sa santé, son bien-être et ceux de sa famille, notamment pour l’alimentation, l’habillement, le logement, les soins médicaux ainsi que pour les services sociaux nécessaires ; elle a droit à la sécurité en cas de chômage, de maladie, d’invalidité, de veuvage, de vieillesse ou dans les autres cas de perte de ses moyens de subsistance par suite de circonstances indépendantes de sa volonté.
2. La maternité et l’enfance ont droit à une aide et à une assistance spéciales. Tous les enfants, qu’ils soient nés dans le mariage ou hors mariage, jouissent de la même protection sociale.
"

Georges Günther

Le texte de la lettre

Saint Etienne le 8/12/2008

A
Monsieur le Maire de Saint-Etienne,
Président de Saint-Etienne Métropole,
Monsieur le Président du Conseil général,
Monsieur le Préfet de la Loire

Messieurs,

Après un été particulièrement difficile, marqué par l’expulsion de l’école de Montplaisir, la plupart des familles rroms vivent aujourd’hui dans des conditions extrêmement difficiles dans plusieurs squats de l’agglomération stéphanoise. Dans la plupart de ces squats il n’y a pas de WC ou pas de WC en état de fonctionnement. Il y a un seul point d’eau pour plus de 50 personnes. Les réseaux électriques ne sont pas sécurisés. Il n’y a pas d’eau chaude. Les bâtiments sont insalubres.
A l’initiative du réseau de solidarité et des familles Rroms 70 personnes représentant une vingtaine d’associations se sont réunis le 12 novembre 08. Elles ont examiné cette situation et décidé de vous écrire pour vous demander de reprendre contact avec les familles, le réseau de solidarité et les associations afin de mettre en commun les moyens et les compétences nécessaires à l’amélioration de la qualité de vie des familles Rroms. La situation actuelle ne peut pas durer.

Nous avons conscience que certaines améliorations, notamment sur l’emploi, nécessitent des changements dans les textes français et européens. Par exemple, Il faudrait que la France ne prolonge pas les règles actuelles de la "période transitoire de deux ans" commencée le 1er janvier 2007 parce que ces règles (CDI, frais de dossier, etc.) conduisent à tellement de difficultés pour obtenir un emploi qu’elles sont de véritables moyens de discrimination.
Nous pensons aussi que plusieurs problèmes devraient être résolus au plan local. C’est le cas pour le logement, l’hébergement et l’accompagnement.
Comme vous, les familles et les associations sont contre les squats. Ils doivent être remplacés par des "lieux transitoires de vie" (appartements, foyers, immeubles aménagés, etc.) respectant au moins les conditions de confort élémentaires suivantes : salubrité, WC, lieux de toilette, eau froide et chaude, électricité, chauffage... et des conditions de durée car on ne peut pas vivre sereinement en étant toujours dans la crainte des expulsions.

L’hiver est là. Les êtres humains ont droit à un minimum de respect et de confort.
Dans d’autres villes, en s’unissant et en travaillant avec les familles et les associations, les institutions locales ont réussi à améliorer la situation. Dans l’agglomération stéphanoise les logements vides et les bâtiments aménageables sont nombreux. C’est une chance !

Ensemble, nous souhaitons vous rencontrer et trouver avec vous les moyens et les conditions pour remplacer les squats par des lieux de logement dignes et durables, permettant aux familles de continuer à envoyer leurs enfants dans les écoles, de continuer à se soigner et de se tourner ainsi vers l’avenir.

Dans l’attente d’une réponse rapide et positive de votre part nous vous prions de recevoir nos meilleures salutations.

Contact :
Réseau solidarité avec les Rroms de St-Etienne
Adresse postale :
Chez Marie-Pierre Vincent
24 rue des Martyrs-de-Vingré
42000 Saint-Etienne
06 87 50 84 42

Liste des signataires :

ACO (Action Catholique Ouvrière)
ACSE Qalam
ALPHA
Amicale laïque de Beaubrun
ARIV (Association Régionale pour l’Information et la promotion des tsiganes et des gens du Voyage)
Association des Parents et Amis de l’école des Frères Chappe
Atd Quart Monde
ATTAC Loire
CCFD (Comité Catholique contre la Faim et pour le Développement)
CDAFAL (Comité Départemental d’Action des Familles Laïques)
CGT (Union Départementale)
Comité d’Animation du Parc de Montaud
CSF (Confédération Syndicale des Familles) de St Etienne
DAL (Droit au Logement)
FCPE
GREF Rhône Alpes Lyon (Groupement des retraités éducateurs sans frontières)
LDH de St Etienne
Les réseaux citoyens de St Etienne
MAN (Mouvement pour une Alternative Non violente) St Étienne
SUD Education Loire
Terre Des Hommes, délégation de la Loire
Tous les chemins mènent aux roms
TRIANGLE ("Bistrot social")

Pour les associations
Marcel Gaillard et Roger Millet

Cette lettre est aussi publiée sur le site Solidarité Rroms Saint Etienne et sur le site des Réseaux citoyens de St Etienne ,où vous trouverez d’autres informations sur l’activité du réseau de solidarité avec les rroms de St Etienne.
Voir aussi sur ce site : Il est possible de créer et de gérer des hébergements relais, pour et en collaboration avec familles rroms.

De son côté ATD Quart Monde de Saint Etienne a aussi envoyé une lettre avec la même exigence au Maire de St Etienne et Président de Saint Etienne Métropole, au Président du Conseil Général, au Préfet de la Loire et à la députée européenne. Voir cette lettre ci dessous en document à télécharger.

Deux réponses ont été adressées au réseau de solidarité rroms (voir ci dessous et en document à télécharger) :
-  le 19 décembre 2008 par le maire de St Etienne ;
-  le 7 janvier 2009 par le président du Conseil Général.

Réponse du maire de St Etienne (recto)
Réponse du maire de St Etienne (recto)
Réponse du maire de St Etienne (verso)
Réponse du maire de St Etienne (verso)

Pièces jointes

Télécharger Nom Extension Taille
Lettre des 23 associations Lettre des 23 associations Word 30.5 ko
Lettre d'ATD Quart Monde Lettre d’ATD Quart Monde Word 32.5 ko
Réponse du président du Conseil Général de la Loire Réponse du président du Conseil Général de la Loire PDF 118.6 ko

Poster un message

Warning: Illegal string offset 'nom' in /var/www/vhosts/droits-sociaux.fr/httpdocs/ecrire/balise/formulaire_forum.php on line 145 Warning: Illegal string offset 'email' in /var/www/vhosts/droits-sociaux.fr/httpdocs/ecrire/balise/formulaire_forum.php on line 146
modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?

(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Lien hypertexte (optionnel)

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d'informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

Création mcr-consultants, squelettes sous license GPL. Site réalisé avec SPIP