[Portail pour l’accès aux droits sociaux]

Le samedi 29 novembre « Pauvreté, précarité : quelle démocratie participative pour quelles transformations ? »

Rencontre régionale, au siège de la Région Rhône Alpes

jeudi 30 octobre 2008 - Georges Günther

Vous pouvez lire des impressions de plusieurs participants à cette journée dans la rubrique de ce site : "La journée du 29 novembre à la Région Rhône Alpes"

Comment favoriser l’intervention des personnes victimes de la pauvreté et de la précarité dans les décisions qui les concerne ?
La question est d’importance puisqu’il s’agit de dynamiser l’action pour la justice sociale, contre la pauvreté et les inégalités.
La rencontre du 29 novembre s’inscrit dans cette construction. Elle veut permettre aux personnes victimes de la pauvreté et de la précarité, de présenter les projets, les initiatives collectives, qu’elles mettent en œuvre pour apporter des réponses aux problèmes auxquels elles sont confrontés, pour que leur réflexion, leur parole, et leurs propositions soient prises en compte.
A partir de ces expériences, un débat s’engagera entre citoyens, élus de différentes sortes (députés, sénateurs, conseillers généraux et régionaux, conseillers municipaux), travailleurs sociaux, salariés de services publics, d’administrations, militants d’associations, autour des transformations nécessaires pour rendre possible la participation aux réflexions et aux décisions des personnes directement touchées par la pauvreté et la précarité. La priorité sera donnée à leur parole.
Cette rencontre cherchera à dégager des pistes d’actions concrètes.
Environ 500 personnes sont attendues, dont une majorité victimes de la pauvreté et de la précarité.
Elle est ouverte à toutes et tous.

Pour une présentation complète des objectifs et pour s’inscrire, voir sur le site de la Région Rhône Alpes

La rencontre a été préparée avec des groupes de citoyens. La Mission Régionale d’Information sur l’Exclusion (MRIE) en assure la coordination (voir : http://www.mrie.org ).
Elle se déroulera dans les locaux de la région Rhône Alpes, à Charbonnière les Bains, de 9H-9H30 à 17H15.

Le Portail pour l’accès aux droits sociaux y présentera plusieurs expériences. D’autres associations et groupes d’habitants du département de la Loire ont déjà annoncé leur participation : Le Comité d’animation pour tous sur le parc de Montaud, le groupe de la Ricamarie l’Envie de vivre, le groupe de St Jean Bonnefonds Au carrefour du partage, l’association Triangle, le Centre social Armand Lanoux de Rive de Giers.

Voir la liste actuelle des ateliers de discussion.

Un transport en car est assuré gratuitement par la région Rhône Alpes.
Un départ de St Etienne à 7H30, de l’amicale laïque de Beaubrun, Espace Pibarot, rue de l’Apprentissage, (renseignements au 06 83 28 82 17 et au 06 11 37 20 80)

Un système de garderie gratuit pour les enfants (la Région Rhône Alpes prend les frais à sa charge) est assuré par le centre de loisirs de l’amicale laïque de Beaubrun. Renseignez vous au 04 77 21 41 89.

Déroulé de la Rencontre

Voir aussi ci dessous en document à télécharger

9h - 9h45 Accueil échanges informels autour de projets participatifs

Les collectifs ou porteurs de projet qui le souhaitent sont invités à amener des panneaux présentant leur action et/ou leur réflexion ou interpellations. Ils seront posés sur des grilles dans les espaces de circulation du Conseil Régional (notamment l’espace entrée). Des films sont également présentés.

L’accueil café se fera en plusieurs points devant les panneaux de ceux qui le souhaitent. Cela permet, aux collectifs de citoyens qui le souhaitent d’accueillir les professionnels, les élus et les autres citoyens avec un café et favorise les échanges informels.

Gérald Rigaud, crieur public, joue le rôle de « maître de cérémonie », dès l’accueil, avec l’aide de citoyens préparés à cet accueil, puis tout au long de la journée.

9h45 Ouverture de la journée
par des citoyens et avec un extrait d’un film réalisé avec des collectifs de citoyens en situation de précarité et présenté à la Rencontre mondiale sur la démocratie participative,
puis par les élus - François Auguste et Jean-Jacques Queyranne
et des professionnels engagés dans la préparation de cette Rencontre.

Lancement des ateliers

10h30 - 12h30 Ateliers thématiques : échanges entre citoyens / élus / acteurs socio-professionnels, à partir d’expériences participatives :

Chaque atelier est lancé par l’intervention de citoyens ayant mené des démarches participatives (notamment les projets financés dans le cadre de l’appel à projets de la Région. 1 à 2 interventions de 10 ou 15 min maxi, pour présenter les réalités à transformer, ce qui a été mis en œuvre, ce qui a fonctionné et les difficultés rencontrées.

L’objectif de l’atelier est de faire des propositions sur la manière dont les citoyens, notamment ceux confrontés à la pauvreté et la précarité, peuvent participer à la décision, à l’élaboration des politiques publiques, à leur mise en œuvre et leur évaluation.

Le questionnement de l’atelier est le même pour tous (une grille de questionnement simple donnée en octobre pour être travaillée en amont par les collectifs de citoyens) mais il s’appuie sur des réalités qui constituent la thématique de l’atelier et qui est définie avec les porteurs de projets intervenant.
Exemple autour de l’emploi et de l’activité : la reconnaissance des activités autres que le travail et le changement social opéré par une démarche participative Ex autour de la question du service public et du rapport de l’usager à l’institution : "Services Publics, Protection Sociale solidaire, Institutions d’Aide Sociale : outils d’expression et de satisfaction des droits des usagers, ou outils d’encadrement et de contrôle social des populations précarisées ?" Exemple autour du logement et de l’habitat : « Etre acteur quand est locataire ou demandeur de logement social ; comment rendre transparent tout le circuit du logement social »
Des collectifs de citoyens ont souhaité animer des ateliers transversaux, notamment autour de la perception de la pauvreté ou des collectifs de citoyens aux élus, de la coopération possible, des freins et des leviers.
Ce sont les collectifs et porteurs de projet qui définissent eux-mêmes les intitulés exacts des ateliers, en fonction de l’avancée de leur travail, de leurs réflexions, de leurs objectifs, de ce qu’ils souhaitent mettre en débat.
L’animation des ateliers doit être conçue pour favoriser la prise de parole des citoyens présents. Un animateur sera mis à disposition de chaque atelier. Un rapporteur travaillera avec un citoyen pour permettre à ce dernier de faire une restitution de l’atelier, en début d’après-midi, devant l’ensemble des participants.

12h30 - 14h30 Déjeuner

Le crieur public, Gérald Rigaud, fera un retour par « flash » des ateliers ; il ne s’agit pas d’une synthèse des débats (qui sera faite par des citoyens, à 14h30) mais d’un regard décalé sur des mots ou des faits marquants.

14h30 - 15h30 Restitution des ateliers

Un citoyen de chaque atelier fait un retour sur son atelier, devant l’ensmble des participants de la journée : ce qui a été le plus marquant, ce qui fait débat, ce qui est important de faire partager par tous, etc. Il ne s’agit pas d’une synthèse complète mais plutôt des 2 ou 3 idées-clés qu’il faut retenir. Cette courte présentation aura été préparée avec l’aide du rapporteur de l’atelier, durant la pause déjeuner.

Discussion de cette synthèse par petits groupes Par groupes de 6, les participants de la Rencontre échangent, s’approprient ce qui a été dit, reformulent entre eux, débattent.

15h30 - 16h45 Forum/Débat : Propositions et perspectives qui se dégagent Après des échanges engagés par petits groupes, à partir d’expériences concrètes de participation, un temps de débat tous ensemble, doit permettre de pointer les choses saillantes de cette journée, ce qui bloque l’exercice réel du pouvoir citoyen, ce peut servir de point d’appui pour la suite. Des éléments d’actualité peuvent également émailler le débat. Tout au long de ce temps de forum, les idées clés, ce qui ressort fortement sera repris, rendu lisible (rôle du discutant/affichage sur grand écran)

16h45 : Conclusion par des citoyens et François Auguste, Vice-président délégué à la démocratie participative Il apparaît important de se donner des perspectives concrètes de travail, des rendez-vous et un calendrier de travail pour la suite.

17h Goûter festif

Un temps convivial est proposé en fin de journée, avant que chacun ne rentre chez soi, pour marquer ce qui aura été un temps fort d’un processus long et inachevé.

Pièce jointe

Télécharger Nom Extension Taille
Déroulé de la rencontre Déroulé de la rencontre Word 41.5 ko

Poster un message

Warning: Illegal string offset 'nom' in /var/www/vhosts/droits-sociaux.fr/httpdocs/ecrire/balise/formulaire_forum.php on line 145 Warning: Illegal string offset 'email' in /var/www/vhosts/droits-sociaux.fr/httpdocs/ecrire/balise/formulaire_forum.php on line 146
modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?

(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Lien hypertexte (optionnel)

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d'informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

Création mcr-consultants, squelettes sous license GPL. Site réalisé avec SPIP