[Portail pour l’accès aux droits sociaux]

Création d’un collectif d’habitants à Beaubrun-Tarentaize-Séverine

vendredi 7 avril 2006 -

Le 23 mars 2006, une rencontre sur le droit au logement, a eu lieu à l’amicale laïque de Beaubrun. Elle a débouché sur la création d’un collectif d’habitants de tout le quartier. Un peu plus de cinquante habitants, dont une grande majorité de la cité Séverine, étaient venus débattre de l’avenir du quartier, de leur logement et relogement. La mairie de St Etienne a décidé, dans le cadre de la rénovation du quartier, de démolir la cité Séverine, sans d’ailleurs en avoir trop discuté avec les habitants. Que vont-ils devenir, où vont-ils être relogés, dans quelles conditions ? Ce sont ces inquiétudes qui les ont réunis, la volonté de faire respecter leur dignité, leurs besoins, de connaître leurs droits, d’être informé et associé a ce qui se décide.
Pour eux, comme pour un grand nombre de familles stéphanoises, l’accès à un logement décent s’avère être un véritable parcours du combattant. Pour le relogement, leur besoin et leur situation financière ne sont généralement pas pris en considération par leur bailleur. La plupart voudrait rester sur le quartier, là ou les enfants vont à l’école, au centre de loisir, là ou ils ont leurs liens d’amitiés, familiaux parfois. Or les premières propositions sont à la Cotonne, ou à Montreynaud. Un appartement à Tarentaize a été proposé à une famille...avec un loyer multiplié par deux ! Ces personnes désirent un logement décent, qui corresponde à leurs attentes et besoins. Quoi de plus normal. La rénovation ne devrait-elle pas se traduire par une amélioration des conditions d’habitat des familles du quartier ? N’est-ce pas à cela que doit aboutir l’utilisation de l’argent public ? Ce n’est pourtant pas ce qui s’esquisse : les habitants sont tenus en marge des décisions. AXIADE, l’organisme HLM qui gère la cité Séverine, a même prétendu aux locataires, qui demandaient des informations, ne pas être au courant de la démolition. Conforté par l’absence de véritable concertation, le sentiment s’est installé que la rénovation vise à transformer le quartier de Beaubrun, pour le rendre plus agréable, mais au profit des nouveaux habitants, plus fortunés. N’est-ce pas cela qu’on en tête certains responsables institutionnels et politiques, quand il parlent de mettre de la mixité sociale dans le quartier ? Plusieurs habitants ont parlé de la nécessité de « changer les mœurs des organismes HLM, qu’ils soient moins racistes ».
Pourtant il existe des engagements écrits qui constituent des points d’appui pour contrecarrer ces dérives. Un plan de relogement, intégré dans la convention ANRU (à télécharger ci-dessous), signé notamment par la ville de St Etienne et les différents bailleurs sociaux, les oblige à respecter un certain nombre d’objectifs, dont :
-  la prise en considération des attentes et de la situation sociale des habitants,
-  le relogement sur place de 80% des familles qui le souhaite.
Bien sûr, actuellement, les logements n’existent pas en nombre suffisant sur le quartier de Beaubrun pour satisfaire les demandes. Mais le but de la rénovation n’est-il pas d’en construire ou d’en réhabiliter suffisamment pour y répondre ? Ce n’est pas facile. Raison de plus pour prendre le temps nécessaire et en discuter avec tous les acteurs du quartier, habitants et associations en premier lieu. C’est la diversité des solutions qui permettra de faire face aux besoins. La réussite de la rénovation d’un quartier ne se mesure pas à l’augmentation du prix au m² des loyers ou de l’immobilier, mais à l’amélioration du bien être de ses habitants, à l’animation de ses espaces publics, à l’ampleur de la participation à la vie sociale.
Pour sortir d’une situation d’impuissance, obtenir des informations, avoir voix au chapitre sur des aspects essentiel de leur avenir, connaître leurs droits et les défendre, imaginer des projets et des initiatives, la décision a été prise de créer un collectif d’habitants de Beaubrun-Séverine-Tarentaize. Ils se sont fixés pour objectif de faire valoir leur droit à un relogement décent adapté à leurs besoins et à leur situation financière, de participer et de peser dans la prise de décision concernant leur parcours résidentiel, l’avenir de leur quartier. Une lettre collective des habitants de Séverine, énonçant les points prioritaires mis en avant lors de la rencontre, a été envoyée au Maire de St Etienne et au Directeur d’AXIADE. Les habitants y demandent :
-  Le respect des engagements pris dans le plan de relogement de la convention ANRU (Agence Nationale de Rénovation Urbaine), notamment le relogement dans le quartier de 80% des familles qui le souhaite.
-  Des logements qui soient en conformité avec les besoins et adaptés aux ressources.
-  Des indemnités de déménagement qui correspondent aux frais réels : coût du déménagement, de la réfection du nouveau logement, de la mise en marche des compteurs. Cette lettre a recueilli 62 signatures sur les 70 familles de la cité Séverine.
Une permanence a été créée à l’amicale laïque de Beaubrun, Espace Pibarot, rue de l’Apprentissage. Elles ont lieu tous les vendredi de 10H à 12H. Un lieu où toute personne pourra faire part de ses idées, se renseigner, y trouver une aide, un conseil.
La prochaine réunion du collectif a été fixée au Jeudi 20 avril de 14H à 16H à l’amicale laïque de Beaubrun, Espace Pibarot, 11 rue de l’apprentissage. Tous les habitantes et habitants du quartier y sont invités.

Forum

Date par Message
27/05 MOUHLI Samir Création d’un collectif d’habitants à Beaubrun-Tarentaize-Séverine
Bonjour, Lorsque j’ai appris le projet de démolition de la cité Séverine, je fus à la fois surpris et choqué. J’ai habité 20 ans dans ce quartier dans de très bonnes conditions (bien situé et agréable à vivre). Ce n’est donc pas un quartier difficile. Celui-ci a d’ailleurs récemment été rénové. Plutôt que détruire pourquoi ne pas proposé le rachat des logements par les habitants ? D’autant que beaucoup y sont depuis plus de 30 ans. A mon avis ce projet de démolition relève plus de calculs cyniques de la part des décideurs municipaux que de l’intérêt de cette population.

Poster un message

Warning: Illegal string offset 'nom' in /var/www/vhosts/droits-sociaux.fr/httpdocs/ecrire/balise/formulaire_forum.php on line 145 Warning: Illegal string offset 'email' in /var/www/vhosts/droits-sociaux.fr/httpdocs/ecrire/balise/formulaire_forum.php on line 146
modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?

(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Lien hypertexte (optionnel)

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d'informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

Création mcr-consultants, squelettes sous license GPL. Site réalisé avec SPIP